LA FEMME DE …

Chansonnier et Camille honnête, avant d’en
parler, j’ai voulu tester Carla Bruni ! Enfin, son
CD… 
J’ai a-do-ré ! Je plane… Zen… Moi qui voulaispousser un cri… même plus la force! Pour unefois qu’on était subventionnés… si, si ! … par le
ministère de l’Ecologie, de l’Énergie, du Développement
durable et de l’Aménagement du territoire… par
Jean-Louis, quoi ! celui qui a Borloo ! mais là, franchement, je
peux pas… je peux plus… 
Et si je demandais à Guy ? Guy Bedos,
l’exception française… le seul humoriste né au Maghreb qui
n’est ni israélite, ni arabe… Lui, il saurait… vas-y,
Guy, nous nous sommes tant aimés… merci, Guy, à charge de
revanche… moi, je… BYE !!!
 « Aaaaaaaaaaaaaaaah !!! Le bruit, le bruit,le bruit !!!
Mais qu’est-ce que vous avez tous, vous, les jeunes ? C’est fou,
tout ce bruit… Vous êtes sourds ou quoi ?
Bon, les garçons, je peux comprendre… je peux
comprendre… Moi-même, quand je suis sorti des jupes de ma
mère… à Noël… (y a plus d’écolos ou quoi ? ou
Cohen-Bendit perd ses verts ?) … vu l’époque et la
rigidité… des mœurs… nous… les
pauvres…on faisait avec ce qu’on avait sous la main…
on n’avait pas tous des jouets fabriqués ailleurs…
d’ailleurs, y en avait pas beaucoup qui avaient des
cheminées… à Alger ! Mais vous les filles, les
filles… vous vous ramonez ou quoi ?
BOUM ! BOUM ! BOUM ! BOUM ! c’est tout ce que j’entends,
moi… ah, c’est les paroles ?… je dis : C’EST LES
PAROLES ? Voilà ! Vous comprenez mieux le problème des générations
en 2008… quand on veut discuter avec des jeunes, PAS MOYEN
DE S’ENTENDRE ! « 


 LA
FEMME DE…

En cet enfer d’ décibels
Laquelle est la plus belle
La plus douce voix parmi
Les femmes de ce pays ?
Laquelle est vraiment fait’ pour nous
La douceur des pauvres de nous
Dans les guignols toujours présente
Quelle est cette voix lénifiante?
C’est pas la femme de Bertrand
Pas la femme d’Devedjian
Pas la femme d’François Fillon
C’est pas la femme de Borloo
Pas la femme de Jego
Ni celle de Falco
C’est pas la femme de Le Maire
Ni celle de Kouchner
Ni celle d’Eric Besson
Encore moins la femme de Santini
Non, c’est Carla Bruni.
Comme nous manquons souvent
De bonheur ou d’argent
On a toujours peu ou prou
Le moral sous les g’noux…
Qui nous console de nos malheurs
Avec un beau timbre enjôleur
Qui interprète, quelle merveille
Ce qui vient réjouir nos oreilles ?
C’est pas la femme de Bertrand
Pas la femme d’Devedjian
Pas la femme d’François Fillon
C’est pas la femme de Borloo
Pas la femme de Jego
Ni celle de Falco
C’est pas la femme de Le Maire
Ni celle de Kouchner
Ni celle d’Eric Besson
Encore moins la femme de Santini
Non, c’est Carla Bruni.
Quand on nous impose
Sac-ré bon dieu la Star’Ac
Votant à coup de dollars
Pour un chanteur gueulard
Quelle est celle qui, prenant modèle
Sur le grand Tino éternel
Vient démontrer à tous les ânes
Que tout n’est pas question d’organe ?
C’est pas la femme de Bertrand
Pas la femme d’Devedjian
Pas la femme d’François Fillon
C’est pas la femme de Borloo
Pas la femme de Jego
Ni celle de Falco
C’est pas la femme de Le Maire
Ni celle de Kouchner
Ni celle d’Eric Besson
Encore moins la femme de Santini
Non, c’est Carla Bruni.
Et quand l’un d’entre nous aime
Au fond d’son HLM
Écouter des mélodies
Avant d’aller au lit
Quelle est celle qui le lui permet
Sans que ses f’nêtres soient fermées
Au grand dam des voisins grotesques
Pas casse-couilles, non, mais presque?
C’est pas la femme de Bertrand
Pas la femme d’Devedjian
Pas la femme d’François Fillon
C’est pas la femme de Borloo
Pas la femme de Jego
Ni celle de Falco
C’est pas la femme de Le Maire
Ni celle de Kouchner
Ni celle d’Eric Besson
Encore moins la femme de Santini
Non, c’est Carla Bruni.
Quand elle se met à jouer
Aucun doute, ça sonne vrai
D’la guitar’ d’un doigt gracieux,
Avec un silencieux
Quelle est celle qui nous plait tant
Quelle est celle qui respect’ les temps
Qui nous dispense sa justesse
Sa féminité, sa finesse ?
C’est pas la femme de Bertrand
Pas la femme d’Devedjian
Pas la femme d’François Fillon
C’est pas la femme de Borloo
Pas la femme de Jego
Ni celle de Falco
C’est pas la femme de Le Maire
Ni celle de Kouchner
Ni celle d’Eric Besson
Encore moins la femme de Santini
Non, c’est Carla Bruni.
Dépressifs et insomniaques,
Arrêtez le Prozac
Perdez pas tous vos espoirs
Avec « La nouvelle star »
Même si le papy en tonne
D’toujours monter son sonotone
Que toujours elle persévère
Cett’ chanteuse qui nous est si chère
C’est pas la femme de Bertrand
Pas la femme d’Devedjian
Pas la femme d’François Fillon
C’est pas la femme de Borloo
Pas la femme de Jego
Ni celle de Falco
C’est pas la femme de Le Maire
Ni celle de Kouchner
Ni celle d’Eric Besson
Encore moins la femme de Santini
Non, c’est Carla Bruni.

Paroles : Camille (2008)

Musique: d’après la chanson de Georges Brassens « La femme d’Hector »  (1958)

Synthé, guitare et chant : Jean-Marie

Publicités

3 réflexions sur “LA FEMME DE …

  1. C’est bien qu’on lui rende enfin hommage, car c’est vrai qu’elle est bourre de talent – ceci n’expliquant, hlas, pas … cela – . J’avais ador « Quelqu’un m’a dit ». C’est une artiste. Mais quel dommage…………..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s