MALBOUFFE-LAND

Interview express et exclusive de notre JPC national :
 » Regarde, mon petit Candide, ce que je t’ai préparé sur cette
table et dis-moi si c’est pas appétissant… Tu
préfères… quoi ? un hamburger ? Non, mais vous vous rendez
compte, les enfants ? Mais c’est pas possible, ça… Mais tous
ces néfast-foods, c’est d’la merde ! c’est du mauvais gras, c’est
tout polyphosphaté ! Y a qu’un pasteur anglais ou un berger
allemand pour pouvoir se régaler avec ça, nom de Dieu ! D’ailleurs,
regarde c’que j’en fais, de ton casse-croûte… Hop, direct à
la poubelle, même pas pour les animaux ! ça repart d’où c’est venu,
comme ça… Si ça, c’est pas de la restauration rapide !

MALBOUFFE-LAND

Ô vous, les gourmets, les gourmands
Tous les gastronomes d’antan
Les esthètes
Comptez pas sur le Dac Quinald’s
Du coin pour offrir un régal
A vos fêtes
Il y en a un près de chez moi
Je n’mange pas de ce pain-là
Je l’évite
Mais hiver ou belle saison
Y a toujours plein de jeunes qu’on
Sert de suite
Un petit peu de viande hachée
Au milieu d’un pain rond coupé
Du fromage
Trois feuilles de laitue saucées
De pâles frites à côté
Et courage !
Quand il voit venir le big Dac
Imaginez votre estomac
Qui s’affole
Un coup de soda par dessus
Histoire de ronger les tissus
Il raffole
Coffe monte sur ses grands chevaux
Lorsqu’on l’évoque et c’est pas faux
Le brave homme
Et si l’on ajoute un dessert
Finalement ça revient cher
Pauvre pomme
Un peu plus loin, c’n’est guère mieux
Seul le kebab règne en ces lieux
Qui vous scinde
Paraît qu’les filles trouvent bonne
Cette triste chair en colonne
Pauvres dindes
La sauce blanche est de rigueur
Savoir ce qu’on y met : malheur
D’l’eau d’salade
Si vous souhaitez plus épicé
La harissa va relever
L’aqueux fade
Mais les frites seront toujours là
Décongelées, pleines de gras
Sympathiques
Vous sortirez de là repus
Fort contents de ce bon menu
Diététique
Quand en ville, je dois manger
Pour ma part, j’ai autres idées
J’suis pas riche
Je repère un bon boulanger
Une baguette me fait trancher
En sandwich
Une belle tranche de jambon
A l’os réjouira mon bedon
Ma brioche
Mon Bayard je dégusterai
Car même sans aucun beurre, il est
Sans reproche
Ô vous, les gourmets, les gourmands
Tous les gastronomes d’antan
Les esthètes
Comptez pas sur le Dac Quinald’s
Du coin pour offrir un régal
A vos fêtes

Chanson : « Malbouffe-land » SACEM ©2009

Paroles : Camille

Guitare et chant : Jean-Marie

Chanson originale : « Oncle Archibald » (1957)

Paroles et musique: Georges Brassens

Publicités

5 réflexions sur “MALBOUFFE-LAND

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s