MISOJEUNISME A PART

Chers visiteurs,

Vous avez certainement remarqué qu’à de très rares exceptions près (un jour de tempête, un Zemmour), il est très rare que nous parlions de nous. Nous allons déroger, Jean-Marie et moi, à cette habitude, suite à un incident sur un site que je ne nommerai pas, avec un modérateur que je ne vous citerai pas davantage (le pourrais-je ?) et d’un administrateur dont nous attendons des nouvelles dont vous vous  tamponnez le coquillard avec allégresse. Sachez simplement qu’au delà d’un ton condescendant et d’un manque d’éducation évident, ce charmant Aliboron a cru bon par exemple de m’écrire :  » Bonne continuation dans la recherche de buzz, la prochaine étape est la créativité… » Sans sortir de boule de cristal (les miennes sont en bronze), sans jouer au marabout, au profiler ou à la voyante (what a pythie !), je mettrais bien une pièce sur le profil suivant : Jeune, vingt-cinq-trente ans, issu d’une vieille bourgeoisie locale non dénuée de finances, citadin, peut-être fils unique ( faut voir), études supérieures dans une boîte très inférieure, dans un secteur moderne lié à l’informatique (pas dur, ça), gloire locale auprès de sa maman et de ses copains admiratifs…  A mon humble avis, un de ces petits jeunes gens qui pensent que le monde est né avec eux, qu’il leur appartient et qu’ils peuvent y faire n’importe quoi, irresponsables masqués de préférence…
Voilà, je n’en mettrai pas ma main à couper, car sinon comment écrirais-je en cas d’erreur, mais je ne dois pas être trop loin de la vérité (qu’est-ce qu’elle sent bon, la vache!) … Musique !

MISOJEUNISME A PART

Misojeunisme à part, je pense avoir raison
De ne plus supporter venant de petits cons
De cinglantes remarques
Au pouvoir et cachés derrière leurs écrans
Bien dénués d’esprit ou du moindre talent
Et jouant au monarque
Je m’en vais vous narrer l’incident de ce jour
(le dernier rencontré vaut vraiment le détour ?
Pour l’éviter, ma chère !)
Vous qui me connaissez, comprenez mon émoi
Et vous qui m’ignorez, oui, vous, écoutez-moi
Je vous compte l’affaire
Je passais un matin sur Rue89
Quand soudain dans un coin, quelque chose de neuf
Fort curieux m’interpelle
Un forum d’autre site racontait qu’un postier
En ouvrant un paquet se serait auto-filmé
Je vais donc aux nouvelles
Et bien oui, c’est bien ça, je jaunis à l’idée
D’une de nos chansons qui parlait de postiers
Bien des gens s’en souviennent
Ce fut là que naquit notre copain René
La valeur n’attend pas à cette âme bien née
Jean-Marie y prend peine
Je poste donc un com, racontant qu’à Noël
Une amie subissait aventure pareille
Appauvrissant sa table
Et donc, tout bonnement, sans la moindre intention
J’écris sur le forum le lien de la chanson
Ô crime abominable
Par MP pour ne pas gêner le populo
En des termes courtois, je demande au modo
Raison de sa censure
En quelques mots, sitôt, je me fais rembarrer
En trouvant son propos pas vraiment modéré
Sentant la dictature
Ne souhaitant plus parler à ce « modérateur »
Je demande à parler à l’administrateur
Une sanction m’arrête
Car ce petit monsieur, ce mardi, a cru bon
De suspendre à quinzaine mes participations
J’ai cru en rester bête
Pour vous et pour finir un vrai morceau de choix
Un vrai coup de Jarnac devant me mettre à bas
Véritable prodige
Recherchant selon vous buzz et publicité,
De « me mettre à créer », vous m’avez conseillé
Vous êtes un con, vous dis-je
Vous êtes un con, vous dis-je

Chanson : »Misojeunisme à part » SACEM ©2009
Paroles : Camille
Guitare et interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Misogynie à part » (1969)
Paroles et musique : Georges Brassens

Publicités

2 réflexions sur “MISOJEUNISME A PART

  1. Rassure-toi, cher JM, personne n’est l’abri des cons (au diable les points de suspension), j’en ai « fait les frais » pas plus tard qu’hier sur un autre site, voir d’ailleurs ce sujet ce que j’ai inscrit sur ma page perso…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s