CLEARSTREAM, CLEARSTREAM

Clearstream, Clearstream, de quelles machinations
Clearstream, Clearstream, aurons-nous révélation
Encore une fois la classe
Politique au banc
Des salauds, telle est sa place
Clairement
Clearstream, Clearstream, quand cesseront ces jeux fous
Clearstream, Clearstream, de politiciens ripoux
Qui de masques d’honnête homme chaque jour se griment
Clearstream, Clearstream, Clearstream, Clearstream,
Clearstream, Clearstream, déjà la condamnation
Clearstream, Clearstream, ne fera pas discussion
La présomption d’innocence
C’est bien dépassé
C’est du moins ce que l’on pense
A l’Elysée
Clearstream, Clearstream, des juges indépendants
Clearstream, Clearstream, condamneront sûrement
Tous ces présumés coupables mais cela pour la frime
Clearstream, Clearstream, Clearstream, Clearstream,
Clearstream, Clearstream, des faiseurs la succession
Clearstream, Clearstream, ça devient une obsession
De chacun la belle ouvrage
Y mettant tout leur coeur
Accumulant les outrages
Mentant en choeur
Clearstream, Clearstream, il serait bien temps que nous
Clearstream, Clearstream, nous ne votions plus pour vous
Nous pourtant qu’on brime sans avoir commis vos crimes
Clearstream, Clearstream, Clearstream, Clearstream

Chanson : « Clearstream, Clearstream »SACEM ©2009
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Maman, Papa » 1953
Paroles et musique de Georges Brassens

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s