SI J’N’ETAIS PAS EN GARDE A VUE

A la demande d’une visiteuse anonyme souhaitant un doigt de fantaisie supplémentaire…

.SI J’N’ETAIS PAS EN GARDE A VUE

.

Si la plupart dénoncent les abus et la multiplication des gardes à vue, certains sont pour, après sondage…

Si j’ n’étais pas en garde à vue
Ganturlurette, Ganturlu
J’aurais épousé Cunégonde
Et je ne t’aurais pas connu.
J’aurais épousé Cunégonde
Et je ne t’aurais pas connu.
Sans ce majeur qui là me sonde
Las ! Que fussé-je devenu ?

Si j’ n’étais pas en garde à vue
J’en serais resté à Claudine
Patricia, Monique ou Rosine
Et je ne t’aurais pas connu.
Je n’aurais connu de l’amour
Que la face au Nord exposée
Alors que là, et pour toujours
Ma face sud s’est éclairée

Mais il y a eu la garde à vue
Qui m’a fait découvrir ce jour
Des plaisirs encore inconnus
Par la grâce d’un doigt au cul
Las ! Que fussé-je devenu
Si je n’avais pris parti pour
Ce mendiant à terre battu
Qui me valut la garde à vue

Chanson : « Si j’ n’étais pas en garde à vue  » SACEM ©2010
Paroles : Camille
Guitare et interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Si le bon Dieu l’avait voulu » (1961)
Paroles : Paul Fort
Musique : Georges Brassens

Publicités

Une réflexion sur “SI J’N’ETAIS PAS EN GARDE A VUE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s