DOMETECH

DOMETECH

Goethals, c’était « Raymond-la-Science ». Domenech restera-t-il dans l’Histoire du foot français comme « Raymond-l’Inconscience » ? Va savoir, Charles…

On ne verra plus Domenech
Il est passé prendre son chèque
Sans un regard pour Laurent Blanc
Cela faisait bien des années
Qu’il ne nous faisait plus rêver
Qu’à son départ, évidemment
Lui, le triste sélectionneur
Qui a, du haut de sa grandeur
Toujours joué au plus malin,
Qui sous son air de m’as-tu-vu
A collectionné les bévues
Jusqu’à cette bien triste fin
On ne verra plus Domenech
Il est passé prendre son chèque
Au fait, de combien de millions
Réduire ses indemnités
Vraiment par trop imméritées
On peut se poser la question
Le gouvernement veut le faire
Pour les joueurs, c’est sans mystère
Dans un naufrage collectif
Accroché au mât de misaine
On voit toujours le capitaine
Couler, lui, le plus grand fautif
On ne verra plus Domenech
Il est passé prendre son chèque
Sans un regard pour Laurent Blanc
Qui devra, de façon hâtive
Renouveler les forces vives
De ce football agonisant
Il faudra bien ce « Président »
Pour que dès le mois d’août pourtant
Les joueurs aient faim et désir
De courir et marquer des buts
Sans tout le temps penser aux putes
Et d’y retrouver du plaisir
De courir et marquer des buts
Sans tout le temps penser aux putes
Et d’y retrouver du plaisir

Chanson : « Dometech » SACEM ©2010
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Le métèque » (1969)
Paroles et musique : Georges Moustaki

Publicités

2 réflexions sur “DOMETECH

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s