Y A TOUJOURS UN DE TROP

La politique, c’est souvent comme Highlander : à la fin, il ne peut en rester qu’un,
d’où la nécessité du katana pour couper caboche. Tout en restant amis pour la vie, bien sûr… jusqu’à la prochaine.

 Y a des combats pas très marrants
Dès qu’on dit le mot « président »
Au PS ou en Côte d’Ivoire
C’est la bagarre !
Chez les Verts, c’est Joly, Hulot
Qui montent tous deux au créneau wow wow
Chacun ne parle que pour sa paroisse
Et tout cela m’angoisse
Y a toujours un de trop, o, o, o, o
Qu’il faut virer, é, é, é, é,
Lui faire la peau, eau, eau, eau, eau
Crève, crève, crève
Parfois ça se fait aux pétards
Ailleurs ça se fait en dollars
Y a des Gbabgbo, des Ouattara
Rien n’arrêt’ra
La folie des hommes pour le pouvoir
Et qu’ils soient blancs ou qu’ils soient noirs
Le sang coul’ra dans nos ruelles
Monde cruel
{au Refrain}
Plus jamais ça, j’en rêve
Crève, crève, crève {chœurs}
Mais partout c’est pareil
Crève, crève, crève {chœurs}
Ils sont bêtes
Crève, crève, crève {chœurs}
Sur ma planète
Crève, crève, crève {chœurs}
Des mecs qui ne pensent qu’à
Crève, crève, crève {chœurs}
Chez eux devenir roi
Crève, crève, crève {chœurs}
Quitte à s’qu’on crève en tas
Crève, crève, crève {chœurs}
Sur ma terre à moi
Crève, crève, crève {chœurs}
{au Refrain, ad lib}

Chanson : « Y a toujours un de trop » SACEM ©2010
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « T’as beau pas être beau » (1978)
Paroles et musique : Louis Chedid

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s