PAIX A LEURS CENDRES

La gauche montre la bonne direction quand la droite avait perdu le Nord !

http://www.rue89.com/2011/01/19/tabac-la-fin-de-la-chasse-a-la-cigarette-dans-les-affiches-186481?page=0%2C0#

Merci, monsieur Didier Mathus,  député  de  la  quatrième circonscription de Saône-et-Loire ! Le ridicule tuant plus que le tabac, vous venez de sauver la France et son patrimoine culturel d’une mort certaine, faisant partir en fumée les diktats staliniens d’un lobby liberticide niant notre passé et notre culture. D’autant que les puissants de notre Sarkofrance se foutent comme de leur première P4 du respect des lois qu’ils imposent à tous, sans les respecter eux-mêmes.
La loi, c’est pour les cons, dirait-on (selon le qu’en-dira-t-on !)
Bref, vous méritez un tabac ! Pour vous, donc : Pipe pipe pipe hourrah !

Certains dépouillent les cadavres
Et ce, en toute impunité
Je le déplore et ça me navre
Au nom de la moralité
Le pire est que pour ces sal’s types
Cela serait pour notre bien
Je les conchie, nom d’une pipe
Ces gens qui ne respectent rien
Je les conchie, nom d’une pipe
Ces gens qui ne respectent rien
Voler des morts, pour moi, en somme
C’est un peu les tuer encore
C’est toute leur vie que l’on gomme
Ce sont leurs restes qu’on dévore
Mais les fantômes ont la vie dure
Et combattent de l’au-delà
Pour que ce qu’ils étaient perdure
Pour nous, nom d’une pipe en bois
Pour que ce qu’ils étaient perdure
Pour nous, nom d’une pipe en bois
Pauvres faussaires de l’Histoire
Arracheurs de dents patentés
Staliniens voulant faire croire
À votre seule vérité
Vous avez truqué des images
De notre inconscient collectif
En vandalisant l’héritage
D’artistes bien trop créatifs
En vandalisant l’héritage
D’artistes bien trop créatifs
Laissez les morts dormir tranquille
Laissez-les donc vivre leur vie
Ils n’ont pas besoin d’imbéciles
Venant faire charivari
Si leurs manières vous défrisent
Évitez-les de votre mieux
Ils sont nés avant vous, Marquise
Leur fumée monte jusqu’aux cieux
Ils sont nés avant vous, Marquise
Leur fumée monte jusqu’aux cieux
C’est au nom de la République,
Que vous volâtes mes tontons
Au nom d’une santé publique
S’érigeant en Inquisition
À Tati vous prîtes sa pipe
Et son cigare à Columbo
De Brassens bien nue est la lippe
Où sont les lèvres de Castro ?
De Brassens bien nue est la lippe
Où sont les lèvres de Castro ?
À l’Assemblée, c’est une chance
Certains députés sont moins cons
Que d’autres élus de la France
Bien sûr, bientôt des élections
Ils ont voté, c’est chose sûre,
Sur ce sujet enfin la loi
Qui met fin à vos impostures
Le passé restera de bois
Qui met fin à vos impostures
Le passé restera de bois
La pipe à Tati que l’on croyait perdue
Ce sont les censeurs qui l’auront dans le cul

Chanson : « Paix à leurs cendres » SACEM ©2011
Paroles : Camille
Guitares et interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Le testament » (1956)
Paroles et musique : Georges Brassens

Publicités

Une réflexion sur “PAIX A LEURS CENDRES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s