LES PUISSANTS

TROP PUISSANTS !

La récente révolte (non, Sire, une Révolution !) des peuples arabes dans de pseudo-démocraties dictatoriales que le pouvoir feint de découvrir a posteriori (et mon c…, c’est du poulet ? questionnerait Zazie…) démontre que les moutons peuvent devenir enragés, surtout quand on les affame.
Manifestement, le Français est trop gras…
 » Jusqu’à présent nous vivions dans la tonte, désormais, nous vivrons dans l’espoir.  » p.c.c. Tristan Bernard

Les puissants sont habiles à nous vivre dessus
Grossissant l’escarcelle au dos des bonnes gens
Les puissants font travailler l’argent
Les pauvres n’y suffisent plus
Tout comme le berger sait tondre ses moutons
Le puissant sait y faire et d’or est sa toison
C’est pour ça qu’il n’est pas revenu
Qu’on ne le porte plus aux nues

Les puissants, ça les attriste, ça
Les étonne, les étonne
Que des gens, que des gens simples comm’ ça
Ça raisonne, ça raisonne
Comme un premier d’ l’ENA venu
Les puissants et les parvenus

Vous avez cru pouvoir mentir toute la vie
Sans le moindre reproche émanant des manants
Troupeau stupide se conduisant
Comme les puissants en ont envie
Alors que le berger ne craint rien des moutons
Il va falloir pourtant vous faire une raison
Quand on envoie le bouchon trop loin
On éveille tous ces crétins

Les puissants, ça les attriste, ça
Les étonne, les étonne
Que des gens, que des gens simples comm’ ça
Ça raisonne, ça raisonne
Comme un premier d’ l’ENA venu
Les puissants et les parvenus

L’exemple vient d’en haut et votre président
A trop longtemps mordu la France à pleines dents
En vous conviant à ce festin
Vous, les puissants, vous, le gratin
Mais lors que le berger s’occupe des moutons
Il en a négligé la semblable mission
Pas question donc que les électeurs
Fassent deux fois la même erreur

Les puissants, ça les attriste, ça
Les étonne, les étonne
Que des gens, que des gens simples comm’ ça
Ça raisonne, ça raisonne
Comme un premier d’ l’ENA venu
Les puissants et les parvenus

Chanson : « Les puissants » SACEM ©2011
Paroles : Camille
Guitares et interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Les croquants » (1955)
Paroles et musique : Georges Brassens
 

Publicités

2 réflexions sur “LES PUISSANTS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s