FN : 5 mn inside

OH, NE VOTEZ JAMAIS FRONT NATIONAL !

Pour changer, une petite chanson de politique-fiction…
Nous sommes aux cantonales, entre les deux tours : l’affligeant ground-zero de la politique hexagonale, où certains Stéphane bien armés croient que Ben Laden colle de nuit les affiches des partis dits républicains…
Pour certains, grande est la tentation du Brice, ou de devenir un gars de la Marine. Si vous y cédiez au premier tour, méditez cette histoire…

De bon matin me suis levé c’était dimanche
Je commençais à peine à retrousser mes manches
Quand mon fils m’a rappelé
Qu’il fallait aller voter
Que le Front national allait surprendre
Je ne fais pas partie de ceux que l’actu branche
Mais on voit si souvent Marine aux dents si blanches
L’UMP, c’est des moldus
L’PS, j’ l’adore pas non plus
J’ai donc voté FN et pour Lulu
N’avoir rien fait est certes un terrible avantage
Mais encore ne faudrait-il pas en abuser
C’était un mec d’un certain âge
Je dirais même un poil usé
Mais il avait l’air plus con que rusé
Quand j’ai le choix parmi plusieurs candidatures
Je préfèr’ toujours le plus con, ça me rassure
Lulu du Front national
Me niquer, t’auras du mal
Je détecterai bien tes impostures
A la maison on m’ fit des réflexions amères
« T’aurais pu voter pour le cousin de grand-mère »
Mais il est bien trop malin
Alors qu’avec l’autre, au moins
S’il veut m’ baiser, je le verrai de loin
Et puis alors je me suis remis à ma tâche
En attendant que le scrutin soit dépouillé
On a appris dans la soirée
Que l’Lulu s’était qualifié
Pour le s’cond tour et qu’on revoterait
Il est passé me voir avec son beau costume
J’eus de la chance car il avait un gros rhume
Comme veritas in vino
Je lui fis six grogs costauds
Qu’il avala comme si c’était de l’eau
Il m’avoua alors qu’il avait été
Front national d’Le Pen l’homme de paille
Ce dès le début, se mit à conter
En quelques secrets ses batailles
Il me parla bien de Salon
Où il avait pris du galon
Et de la mairie de Vitrolles
Où il fit longtemps le mariole
Et puis de la mairie d’Orange
Où il fut tout, tout sauf un ange
Et puis de celle de Toulon
Où il fit valser le pognon
Et de celle de Marignane
Où l’on avait élu des ânes
Du Front national le début
De ses racines, de ses buts
De Le Pen et de l’OAS
De la torture et d’Aussaresses
De ces nombreux négationnistes
Enfants de Pétain et racistes
Du Front national jusqu’au p’tit matin
Déroula le fil de la navrante histoire
Puis il s’endormit beurré comme coing
Le p’tit Lulu
Fatigué de boire
Il est reparti au matin guéri d’son rhume
En engueulant les deux blackos qui de bitume
En recouvrant la chaussée
Sa bagnole avaient frôlé
Moi je leur aurais bien r’filé des plumes
Le lendemain, il a tenu un beau meetin-ge
Y avait tous les pieds-noirs du coin, tout le beau lin-ge
Y avait des gros d’ l’UMP
Des ex-paras, des skins et
Des Allemands et des chiens policiers
Le mercredi, un salopard d’ colleur d’affiche
Patibulaire mais pas loin, devant l’Eden
Prit une balle dans les miches
Un Arabe, la barbe vilaine
Dans le noir, presque Ben Laden
Lulu pensant que j’adhérais à sa posture
Il me fallut participer à ses bitures
Front national-UMP
J’ai fini par dégueuler
Je n’boirai plus jamais d’Vichy nature
Je n’aurais plus que des idées républicaines
Mon foie ne supporte pas le poids de la haine
Mêm’ si Marine dans l’ journal
Appuyait où ça fait mal
Oh ne votez jamais Front national !

Chanson : « Oh ne votez jamais Front national !  » SACEM ©2011
Paroles : Camille, qui s’est mis en quatre
Chant : les quatre Jean-Marie

Chanson originale :  » Général à vendre » (1954)
Paroles : Francis Blanche
Musique : Pierre Philippe
Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel/Camille Gomès, chansonniers
Crédits images : http://www.archive-host.com/files/1360176/4e672b95c889adfa81edbc6a9b6007dd5ef680ac/CREDITS_IMAGES_FRONT_NATIONAL.doc

Publicités

Une réflexion sur “FN : 5 mn inside

  1. D’abord, la chanson des Frres Jacques a t remarquablement bien choisie, avec des variations qui conviennent trs bien au texte, je pense en particulier au couplet-inventaire des mfaits de………. Lulu.
    Texte trs bien crit, comme toujours (j’aurais prfr « nazis » « allemands », mais……….)
    Enfin, remarquable performance du chanteur aux multiples voix.
    Une russite!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s