SE REPRÉSENTANT EN DÉCONFITURE

SARKOZY MARABOUTÉ HORS DE FRANCE

Yann Barthès et « le petit journal » nous le rappellent souvent, Nicolas Sarkozy trouve constamment de nouveaux remèdes à la crise au gré de sa fantaisie et des nouveaux interlocuteurs de sa campagne de réélection commencée en… 2007, aux frais du contribuable. Notre président n’a vraiment pas de chance : aucune ne marche…
Ah mais oui ! Bon sang, mais c’est bien sûr ! La poupée vaudou a encore frappé ! Il est vrai que l’enquête lancée sur les éventuels coupables de ces pratiques débouche sur quasiment 80 % des Français : il vaudrait donc mieux changer de président que de transformer la France en une gigantesque Bastille, trop dure à faire avaler…
Au revoir, au revoir, président…

J’ai chaqu’ fois la réponse à la crise
Mais y a quelque chose qui me défrise
Y a un chat noir qui me port’ la c’rise
Je n’arrive pas à savoir par qui je suis marabouté
Mes idées sont toujours très brillantes
Issues de ma pensée éminente
Tous mes proches les disent excellentes
Je les ai toujours à la vitesse de l’éclair mais j’ suis planté
Est-ce Fillon qui porte la guigne
Ou bien Guéant qu’a l’air copain avec Marine
Ou bien LeMaire avec Juppé, les intellos d’mes fesses
Ou Morano, Mercier ou Valérie Pécresse
Je ne peux plus les sentir car
J’ai chaqu’ fois la réponse à la crise
Mais y a quelque chose qui me défrise
Y a quelqu’un qui me port’ la c’rise
Je n’arrive pas à trouver par qui je suis marabouté
J’ai de gros soupçons sur Roselyne
Pourquoi pas Besson, je m’imagine
Qu’il me trahirait bien pour Marine
Comment donc savoir lequel de ces pauv’ cons m’a marabouté
Est-ce Fillon qui porte la guigne
Ou bien Guéant qu’a l’air copain avec Marine
Ou bien Le Maire avec Juppé, les intellos d’mes fesses
Ou Morano, Mercier ou Valérie Pécresse
Je ne peux plus les sentir car
J’ai chaqu’ fois la réponse à la crise
Mais chaqu’ fois en fait, j’fais qu’ des bêtises
Normal que Yann Barthès en médise
J’ai tout essayé, et le contraire, mais rien à faire pour marcher
On a tant vendu dans notre France
D’mes poupées vaudou que ça relance
Un peu l’économie, les finances
Parce que les aiguilles ça coûte bonbon et je suis marabouté
Par les policiers, les fonctionnaires
Tous les agriculteurs, toutes les infirmières
Tous les docteurs, les pharmaciens et même ma mère
Les maçons, les plombiers et les acupuncteurs
Trop mal au cul j’en peux plus
Et tous mes remèdes à la crise
On dirait que tous ceux que ça vise
Se piquent d’appliquer ma devise
Ils travaillent plus sur la poupée pour mieux me marabouter
Le front de gauche et les socialistes,
Besancenot, les écolos, les communistes
François Bayrou, les radicaux et les centristes
Les députés godillots qui en ont ras l’ képi
Je n’peux pas tous les citer
J’avais tout’s les réponses à la crise
Mais y a quelqu’un qui m’port’ la cerise

Chanson : « Se représentant en déconfiture » SACEM ©2011
Paroles : Camille
Chant : Jean-Marie

Chanson originale : « Le représentant en confitures » (1971)
Paroles et musique : Pierre Perret

Publicités

Une réflexion sur “SE REPRÉSENTANT EN DÉCONFITURE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s