60 000 000 DE CANDIDATS POUR 2012 ? (« TOUS LES 5 ANS EN FRANCE » )

Jean-Michel Aphatie le faisait remarquer hier à juste titre au Grand Journal de Canal+ : les modalités actuelles de l’élection présidentielle française prêteraient à rire, si elles ne la faussaient de fait.
Jusqu’à quand tolèrera-t-on cette indigne mascarade ? Que quasiment tous aient le droit de se présenter veut-il dire n’importe qui, même si beaucoup de nos dirigeants font actuellement n’importe quoi ? Un élève de CM2 peut-il prétendre à l’obtention d’un doctorat ? Halte aux pantalonnades ! la République mérite mieux !

Il y a désormais tous les cinq ans en France
Une bonne occasion de pimenter sa vie
Sortir de sa routine, avec l’âme ravie
Comme au pied d’un sapin au beau temps de l’enfance
Il suffit pour cela de n’avoir pas la trouille
De parler haut et fort, en étant sûr de soi
D’avoir un peu d’argent, cela ne gâte pas
Et se dire un matin, en se grattant la nouille
Si j’étais président
Que de candidats pour une place unique
Celle de président de notre République
Il suffit pour ça de cinq cents signatures
Avec du culot
Voici un couillon et une apicultrice
Un représentant et une institutrice
Voici un patron, un vieux syndicaliste
Et un bonze allumé
Un nageur de combat, un jeune spécialiste
Ils sont tous sur la liste, cell’ qui n’en finit pas
Mais c’est là désormais, tous les cinq ans en France
Qu’on se passe l’envie, qu’on se passe l’envie
D’aller à la télé une fois dans sa vie
Dire ses conneries en ayant une audience
Mais les grands candidats en ont pourtant la trouille
Des ringards, des blaireaux qui rognent sur leurs voix
Sûr qu’ils auraient souhaité qu’ils ne s’inscrivent pas
Tous ceux qui se sont dit, en se grattant les bouilles
Si j’étais président
Que de candidats pour une place unique
Celle de président de notre République
Il suffit pour ça de cinq cents signatures
Avec du culot
Voici un couillon et une apicultrice
Un représentant et une institutrice
Voici un patron, un vieux syndicaliste
Et un bonze allumé
Un nageur de combat, un jeune spécialiste
Ils sont tous sur la liste, cell’ qui n’en finit pas

Chanson : « Tous les cinq ans en France » SACEM ©2011
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Les marchés de Provence » (1957)
Paroles : Louis Amade
Musique : Gilbert Bécaud

Publicités

3 réflexions sur “60 000 000 DE CANDIDATS POUR 2012 ? (« TOUS LES 5 ANS EN FRANCE » )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s