ÉLYZOO 2012

J’ai voulu essayer chez moi tous les candidats déclarés pour 2012.
Franchement, ça valait le coup…

J’ai trouvé un beau jour ma méthode mauvaise
D’choisir mon candidat comme on choisit des fraises
Lui confiant mon av’nir alors qu’je n’connais rien
Du mec ou d’la nana qui sera Élyséen
J’ai décidé alors de rompre avec la norme
J’ai mijoté tout seul un petit coup énorme
Je les ai kidnappés, et là, dans ma maison
Je vais tester un peu ce qu’ils ont dans l’caisson
Sarkozy s’bat avec Mélanchon
Pour avoir l’caviar et du citron
Y a Borloo qui a fait main basse sur le Dom Pérignon
Pendant que Martine s’tape des bonbons
La Marine a trouvé son bonheur
Des baisers-de-nègre et des p’tits-beurr’s
Hollande se tape des brocolis et des choux-fleurs
Et Joly un tablier d’sapeur
La surprise passée, ils ont trouvé ça drôle
Je leur ai dit, comme ça, qu’ c’était un jeu de rôle
Et qu’ s’ils avaient envie que je vote pour eux
Il fallait pour une fois me sortir le grand jeu
Ils m’ont enseveli sous monceaux de caresses
Ces dames ont commencé à tortiller des fesses
La plupart m’ont proposé un emploi fictif
Voire de la République être le plumitif
Sarkozy tartin’ pour Mélanchon
Un toast de caviar avec citron
Y a Borloo qui sabre un deuxième Dom Pérignon
Et Martine partage les bonbons
La Marine a dessiné un coeur
De baisers-de-nègre et de p’tits-beurr’s
Hollande s’permet des raviolis avec du beurre
Et Joly d’app’ler Martine « ma soeur »
On était vraiment loin de la lutte des classes
De la laïcité, ou des questions de race
J’ai profité du fait qu’ils s’étaient endormis
Pour remettre chacun là où je l’avais pris
J’allumais ma télé, savourant à l’avance
Le satané bordel que j’avais mis en France
Paraît que leur absence passa inaperçue
Je ne sais pas pourquoi mais j’en fus fort déçu
Sarkozy ne blaire plus Mélanchon
Un garde le caviar, l’autre le citron
Y a Borloo qui jure : « Je bois jamais d’Dom Pérignon »
Et Martine déteste les bonbons
La Marine en a des haut-le-coeur
Rien qu’à la vue d’un nègre ou d’un beur
Hollande m’a dit être abonné à Weight Watchers
Et Joly n’l’est plus, pour mon malheur

Chanson : « Élyzoo 2012 » SACEM ©2011
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Les seins » (1975)
Paroles et musique : Pierre Perret

Publicités

Une réflexion sur “ÉLYZOO 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s