COCUS DU SARKOZISME ( « LÈCHE-SARKU » )

On a tant parlé naguère des déçus du socialisme que nul ne m’en voudra de chanter ici les cocus du sarkozisme et des innombrables promesses non tenues de 2007.

Comme il a voté Sarkozy,
Qu’il le trouvait parfait, pardi
Et qu’il en pinçait pour sa femme,
Il a tant de cornes au cul,
Qu’il se retrouve un peu cocu
Oyez son histoire et son drame.
Quand Sarkozy du bouclier
Fit cadeau à ceux du Fouquet’s
Notre homme glorifia la chose
Tous les jours devant ses voisins
Qui le traitèrent de crétin
En le renvoyant sur les roses
Quand Sarkozy presqu’aussitôt
Des riches baissa les impôts
Son contentement fut immense
Lui qui gagnait bon an mal an
De quoi se payer un cure-dents,
Il en fut content pour la France
Quand Sarkozy en oublia
D’augmenter le pouvoir d’achat
La chose lui parut futile
Tranche de jambon coquillettes
Pour des puissants payer la fête
Il se sentit vraiment utile
Quand Sarkozy à l’Élysée
Reçut Kadhafi le rusé
Avec les honneurs de la France
Le fait qu’il soit un dictateur
Ne déclencha pas sa clameur
En Nicolas garda confiance
Quand le président Sarkozy
Tout seul, libéra la Libye
Du joug du tortionnaire infâme
La Marseillaise à l’hélicon
Joua, faut dire qu’il était con
À son de trompe, le proclame

Chanson : « Lèche-Sarku » SACEM ©2011
Paroles : Camille
Guitares et interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Lèche-cocu » (1976)
Paroles et musique : Georges Brassens

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s