LES COPAINS IRRÉPROCHABLES… (  » LE GRAND SCANDALE AMBIANT « )

Le Médiapart d’Edwy Plenel avait levé le lièvre Takieddine, ignoré ou tu par ses confrères et le pouvoir. Nous commençons à en voir pointer les oreilles, les amis du premier cercle de notre président visitant l’un après l’autre les cabinets des juges… « Abracadabrantesque » eut dit l’autre. Ou « Pschiiiiiiiiiiiiiiiiittttttttttt ! ». Mais franchement, qui peut croire à une fable pareille… qui peut croire à une fable pareille ?

Attendue par les foules
La vérité déboule
Faut dire qu’il était temps
Qu’les gens, qu’les gens
Faut dire qu’il était temps
Qu’les gens sachent vraiment
C’est un premier qui cause
Un seul c’est peu de chose
Mais le Domino day
Ça donne des idées
Voyez, Français, Françaises
Comme ils sont mal à l’aise
Entendez le silence
Des maîtres de la France
Ils parlent de cabales
Les rois de la morale
En priant à genoux
(Nicolas Sarkozy parle de « Fable » à propos de l’affaire Karachi)
Veau d’or , protége-nous
Bientôt la débandade
Les fuites aux Barbades
De ce gouvernement
Qu’les gens, qu’les gens
De ce gouvernement
Qu’les gens voient maintenant
Tel qu’il est, quelle honte
Ce roi, ces ducs, ces comtes
Tous ces grands qui naguère
Tuaient nos fils à la guerre
Qui sur nous s’enrichissent
Et de l’argent blanchissent
Partageant le pognon
Liquide à Matignon
À venir est le pire
Je l’affirme sans rire
Ils f’ront comme Chirac
(Le célèbre « Pschitt » de Jacques Chirac)
Même la main dans le sac
Espérant être crus
Par tous les trous du cru
Qui planquent de l’argent
D’l’argent, d’l’argent
Qui planquent de l’argent
Obtenu salement
Ils tremblent pour leurs miches
Les salauds et les riches
Bichon dans le manchon
Quand on crie Mélanchon
Mains propres, tête haute
Ils ont donné leur vote
Pour élire leur roi
Ça n’ recommencera pas
À moins que l’on soit bête
Que l’on n’ait pas de tête
Que l’on croie ces menteurs
(présidents, conseillers, ministres, députés, sénateurs)
Ces damnés profiteurs
Disant servir la France
Mais se servant d’avance
Plombant nos lendemains
(2015, 2020, 2030, 2040, 2050)
Et ceux de nos gamins
La la la la la la
la la la la la la
Plombant nos lendemains
(2015, 2020, 2030, 2040, 2050)
Et ceux de nos gamins

Chanson : « Le grand scandale ambiant » SACEM ©2011
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Le grand chambardement » (1969)
Paroles et musique : Guy Béart

Publicités

Une réflexion sur “LES COPAINS IRRÉPROCHABLES… (  » LE GRAND SCANDALE AMBIANT « )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s