DES AMIS QUI (SE) COMPTENT…

Peu s’en souviennent à l’heure où des fidèles de l’ex-président ont créé au lendemain de sa défaite « Les amis de Nicolas Sarkozy » dans le but évident de tenter d’obliger les dernières forces de l’UMP à se déterminer par avance et par principe, mais il existait déjà depuis 2004 une « Association nationale des amis de Nicolas Sarkozy ».
Vouloir compter publiquement ses amis déclarés : « Graaaaaaande claaaasse », dirait Éric Cantona.

Les bons amis, pi pom pi pom, de Sarkozy, pi pom pi pom
Se sont groupés, encore meurtris de la campagne
Pour soutenir l’ex-président
Qui avait perdu quelques dents
Et peut-être un peu plus encore dans la bataille
Leur tout petit, pi pom pi pom, leur président, pi pom pi pom,
Qu’ils regrettaient par tant de cris et force larmes
Ils se lamentaient, constatant
Le changement, c’est maintenant
Ce n’est plus lui qu’aujourd’hui on acclame
Il n’a pu que finir second
Pour Marine, c’est encore trop bon
Elle troisième n´était pas loin
Pas loin de nous refaire Jospin
Les bons amis, pi pom pi pom, de Sarkozy, pi pom pi pom
Serrant les dents se dirigeaient vers le suffrage
Pensant déjà à l’élection
Loin de Copé et de Fillon
Espérant tous demain le retour du patron
Imaginez la panique
D’l’UMP à sa défection
On revit toutes les bourriques
On ré-entendit tous les çons
On ressortit les comiques
Les plus zozos des compagnons
Pour ne pas fermer boutique
Il n´y avait « qu´oun solution »
Les bons amis, pi pom pi pom, de Sarkozy, pi pom pi pom
L’ont supplié de rester avec eux, en larmes
Tant ils savaient qu’avec Copé
Deux mil dix-sept, c’était plié
Et que d’avance elle était perdue la bataille
Car ces amis, pi pom pi pom, de Sarkozy pi pom pi pom
Ce sont les ceuss´avec qui il pilla la France
Alors qu’il était président
Et eux dans ses gouvernements
Il est terrible, leur bilan question finances
Comme ils avaient du malheur
Et que lui avait du cœur
Il leur a dit : « Mes amis
Bientôt, je reviens, pardi »
Les bons amis, pi pom pi pom, de Sarkozy, pi pom pi pom
Sauf le Fillon et le Copé que ça alarme
Reprenant espoir, nom de nom
Attendent sa résurrection
Espérant dans cinq ans trôner à Matignon
Car ils n’ont pas bien compris
Les bons amis de Sarkozy
Que là, c’était vraiment fini
Et vive enfin la France
Et vivent les Français
Et vive enfin la France
Maintenant qu´on l’a chassé
Maintenant qu´on l’a chassé
Maintenant qu´on l’a chassé
pi pom pi pom pi pom pi pom

Chanson : « Les bons amis de Sarkozy » SACEM ©2012
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Les trois bandits de Napoli » (1952)
Paroles : Fernand Bonifay
Musique : Guy Magenta

Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel/Camille Gomès, chansonniers

Publicités

Une réflexion sur “DES AMIS QUI (SE) COMPTENT…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s