« AH, SI SARKOZY FERMAIT SA GUEULE » Sarko s’en va-t-en guère, les deux pieds, les deux mains…

Nicolas Sarkozy n’est plus président de la République et n’a plus aucun mandat. Pourtant, lui qui contesta la légitimité des candidats de la gauche en 2007 puis 2012 à prendre des contacts, pourtant bien naturels, avec les forces politiques de pays étrangers en paix, ne voilà-t-il pas qu’alors qu’il n’est plus rien, il se permet d’intervenir (à quel titre, donc ?) dans le traitement du conflit majeur du moment et de reprocher à François Hollande la seule attitude possible en l’état, celle qu’il eut lui-même pendant plus d’un an.
Matamore, rodomont, inconscient, irresponsable sont les premiers mots qui viennent à l’esprit… et ses thuriféraires d’applaudir !

« Non, décidément, non, nous n’avons pas les mêmes valeurs » (Henriette)

Ceux qui croyaient qu’il gagnait en sagesse
Hélas, se sont trompés
Qu’on parl’ de lui, y a qu’ ça qui l’intéresse
Il n’a en rien changé
Tout requinqué
Tout bling-blingué
De la pauv’ Syrie, il débat
Trouvant Hollande bien trop timoré
Lui est pour le combat
Ah si Sarkozy fermait sa gueule
Et stoppait sa jactance
Ah si Sarkozy fermait sa gueule
Ce qu’il dit, on s’en balance
Et puis il y a les bouffons du feu roi
Qui depuis sont en transe
Dès qu’on prononce le nom de Nicolas
Et confiance et confiance
Tout requinqués
Tout bling-blingués
S’remettent à rejouer les gros bras
Sarko-Merlin va tout changer
Et abracadabra
Ah si Sarkozy fermait sa gueule
Et stoppait sa jactance
Ah si Sarkozy fermait sa gueule
Ce qu’il dit, on s’en balance
Et puis y a ceux de son drôle de parti
Pas contents qu’y s’ ramène
Faut dire, à eux aussi il a menti
Et faut qu’ils disent : « Amen »
Tout requinqué
Tout bling-blingué
Revoilà l’petit Nicolas
2017, déjà c’est râpé
Copé s’la met sous le bras
Ah si Sarkozy fermait sa gueule
Et stoppait sa jactance
Ah si Sarkozy fermait sa gueule
Ce qu’il dit, on s’en balance
Ah si Sarkozy fermait sa gueule
Et stoppait sa jactance
Ah si Sarkozy fermait sa gueule
Ce qu’il dit, on s’en balance
On est puni par où l’on a péché
Affirme un vieil adage
C’qu’il adviendra, il l’aura bien cherché
Alors bon voyage
Dans quelques temps, les tribunaux
Nous diront tout c’qui s’est passé
Qu’ nieront Bertrand et Morano
Ce sont des habitués
Ah si Sarkozy fermait sa gueule
Et stoppait sa jactance
Ah si Sarkozy fermait sa gueule
Ce qu’il dit, on s’en balance
Ah si Sarkozy fermait sa gueule
Et stoppait sa jactance
Ah si Sarkozy fermait sa gueule
Ce qu’il dit, on s’en balance

Chanson : « Ah, si Sarkozy fermait sa gueule » SACEM ©2012
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Ah… si tu pouvais fermer ta gueule» (2009)
Paroles : Patrick Boutot
Musique : Patrick Boutot,Philippe Marfisi, Armicol

Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel/Camille Gomès, chansonniers

Crédits images : http://www.archive-host.com/files/1695789/4e672b95c889adfa81edbc6a9b6007dd5ef680ac/C
REDITS_IMAGES_AH_SI_SARKOZY.odt

Publicités

Une réflexion sur “« AH, SI SARKOZY FERMAIT SA GUEULE » Sarko s’en va-t-en guère, les deux pieds, les deux mains…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s