« LOU RAVI » , LA MÉTHODE PASQUA ( « LES BARONS BOUGENT » )

Nicolas Sarkozy n’a jamais oublié les conseils de son mentor, Môssieu Charles, grand innocent de toujours, que son passé finit cependant insensiblement par rattraper (trop de ses fiches ne sont plus à jour, ou concernaient des trépassés).
En cas d’accusation, la méthode brevetée Charly Pasqua est simplissime et ne saurait connaître d’échec avant l’oubli populaire ou la prescription :
« Moi ? Mais jamais de la vie ! C’est positivement dégueulasse ! D’ailleurs, je n’ai jamais eu, de près ou de loin, la moindre chose à voir avec ces faits, avec ces gens, qui doivent être sans la moindre pitié poursuivis et châtiés comme ils le méritent. Malgré les attaques indécentes des médias, je suis heureux d’avoir été entendu par les juges, m’ayant enfin permis de faire taire les calomnies honteuses et de rétablir la vérité au grand jour. J’ai pleinement confiance en la justice de mon pays. »
Dont acte…

Au lieu de combattre les rouges
Fillon et Copé sans quartier
Et leurs amis, sur tout c’qui bouge
N’en finissent pas de tirer
Devant la justice de France
Seul à Bordeaux comme un couillon
Je dois justifier des finances
Qui soutinrent mon élection
J’ai rien d’mandé, je n’ai rien eu
D’mamie zinzin, j’ai rien reçu
On prétend que mon entourage
De son âge aurait abusé
Ah, les salauds ! je suis en rage
Sûr qu’ils vont la sentir passer
Car j’ignorais tout de la farce
Main sur le cœur, je le prétends
(Mon portefeuille est bien en place
Quand je mens, pas un battement)
J’ai rien d’mandé, je n’ai rien eu
D’mamie zinzin, j’ai rien reçu
Je sais que souvent l’on me prête
Bien des qualités et vertus
Je suis intelligent, honnête
Tant pis si certains sont déçus
Quel triste sot pourrait prétendre
À tout savoir en vérité
Tout en se dispensant d’apprendre
Si vous en connaissez, citez
J’ai rien d’mandé, je n’ai rien eu
D’mamie zinzin, j’ai rien reçu
Pourtant on dit partout en France
Que la dame avait des bontés
Aurait fait des dons d’importance
À des pontes de l’UMP
Je ne vois pas dans cette histoire
Ce qui concerne Nicolas
Et je vous interdis de croire
Que ces millions furent pour moi
J’ai rien d’mandé, je n’ai rien eu
La zinzin fit … ce que j’ai voulu …

Chanson : « Les barons bougent » SACEM ©2010
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Les ballons rouges » 1967
Paroles : Serge Lama
Musique : Yves Gilbert

Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel/Camille Gomès, chansonniers

Crédits images : http://www.archive-host.com/files/1828991/4e672b95c889adfa81edbc6a9b6007dd5ef680ac/CREDITS_IMAGES_LES_BARONS_BOUGENT.odt

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s