ADULTES CONS, BAMBINS PAYEURS… (« Les aventures de Hicham Ouachin »)

Cela n’en finira donc jamais, de ces affaires : Ustaritz, Angers, Floirac et tant d’autres…
Policiers ou policiers municipaux embarquent des gamins à la cantine, devant leur école, dans un jardin, sans en prévenir les parents : nous l’avions chanté en 2009 avec l’histoire du petit Hicham Ouachin, convaincu d’un vol de vélo vert, coupable d’en avoir « un qui ressemble » et sans doute surtout « d’avoir une apparence musulmane », comme le dit un jour au sujet de Toulouse un président récent.
Certains s’en offusquent, mais « obéissent » quand même (ici, à Ustaritz, le Snpm-FO, syndicat national des policiers municipaux, par la voix de son secrétaire général, a indiqué que « la policière avait reçu un ordre direct de la mairie » et a « ensuite rédigé une main courante et un rapport selon lesquels elle a agi sur instruction », a ajouté Frédéric Foncel, selon lequel « on est tenus de dénoncer un ordre illégal »). D’autres le font sans état d’âme…

Le 19 mai 2009
Dans la banlieue où il grandit
En récitant la table de neuf
Hicham Ouachin rentre chez lui
Monté sur sa vieille bicyclette
Toute pourrie…
Ca y’est j’ai par quelques paroles
Créé l’ climat de ma chanson
Ca sent le beur, donc ça sent l’vol
J’aime pas c’t’ambiance et vous ? ah bon…
Voici l’histoire proprement dite
Voici l’intrigue de ce bouzin
Hicham Ouachin ne roule pas vite
Il doit aller prendre son frangin
A la maternelle toute proche
Comme un grand …
Lorsque soudain survient le drame
Juste à la sortie de l’école
Il y a six policiers en armes
Hicham Ouachin, t’as pas de bol !
T’aurais pas dû Hicham Ouachin
Aller ce jour-là à l’école
T’aurais dû dire : « J’ai une angine
Ou la rougeole »
On le fait descendre du vélo
On le fait s’asseoir à l’arrière
De l’une de ces deux belles autos
Les flics guettent encore la sortie
Y a le cousin qui sort de même
Et il est pris
Pendant ce temps-là, bordel de dieu
Y a le petit frère qui attend
A la maternelle du lieu
Les maîtresses sont embêtées:
Elles préviennent alors la mère
Qui vient le chercher, affolée
Là elle apprend que le grand frère
Par les flics s’est fait embarquer
Elle se pointe au commissariat
Pour s’renseigner
Cela dure pendant deux heures
Hicham Ouachin est ressorti
Mais il ne plus veut rien savoir
De l’école, maint’nant il a peur
T’aurais pas dû Hicham Ouachin
Aller ce jour-là à l’école
T’aurais dû dire : « J’ai une angine
Ou la rougeole »
Ainsi il a fallu deux heures
Passées dans ce commissariat
Pour deux gamins crevant de peur
En leur tenant des propos rudes
N’appliquant pas la procédure
Comme d’habitude …
Car il faut savoir que la loi
Faite par des mecs biens encadre
Ce genre d’intervention-là
Le problème dans ces histoires
C’est que maintenant, même les honnêtes
Détournent la tête pour ne pas voir
Comme à l’Est, les polices secrètes
Mais c’est encore une autre histoire
Désormais y’s’passe plus rien
Du moins il me semble…
Il reprit donc sa bicyclette
Pour enfin goûter, le gamin
Hicham Ouachin , si t’es pas bête
Ecoute mon conseil enfin
S’ils reviennent, Hicham Ouachin
Reste dans l’école, tu s’ras bien
C’est la morale de ma chanson
Moi j’la trouve chouette
Pas vous ? ah bon…

Chanson : « Les aventures de Hicham Ouachin » SACEM ©2009
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale :  » Les aventures de Gérard Lambert  » (1980)
Paroles et musique : Renaud Séchan

Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel/Camille Gomès, chansonniers

Crédits images : http://www.archive-
host.com/files/1887339/4e672b95c889adfa81edbc6a9b6007dd5
ef680ac/CREDITS_IMAGES_HICHAM_OUACHIN.odt

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s