L’UMP AMENDE : HONORABLE ? (« Je n’permets pas, monsieur »)

L’obstruction parlementaire est certes un sport national, qu’il est arrivé à la gauche de pratiquer plus souvent qu’à son tour et ce, de façon naturelle, longtemps abonnée à l’opposition. Hiver comme été, on en a vues fleurir, des demandes de modifications pour le choix d’un mot plutôt qu’un autre, l’ordre de deux propositions, l’existence ou non d’une virgule.
De là à proposer la reconnaissance de l’inceste ou de la polygamie « pour rigoler », juste pour faire perdre du temps à la représentation nationale et de l’argent à l’État, il y a une frontière que certains députés de l’UMP semblent avoir franchie, même au nom d’un humour gaulois dont ils se réclament, en dépassant les borgnes.
Les Gaulois ne savaient ni lire, ni écrire, mais ils n’étaient pas si cons.

Aujourd´hui, n’amendent que les gens bien
De ces gens qui jamais dans leur vie
N’ont pas une fois songé aux folies
Les folies sont affaires de lesbiens.
L’amour pour eux n’a qu’une manière
La seule que le pape permet
La seule position pour aimer
Ne peut être que missionnaire
Je n’permets pas, monsieur,
Que l’on touche au mariage
Songez à l’incurie,
Le jour où l’on l’modifie.
Je n’permets pas, monsieur,
Il faut que les gens soient sages
Comme nous le sommes à notre âge
Même après le mariage.
Moins d´un mètre environ nous sépare,
Et mon torse frôle tes mamelons.
On doit dire, entre nous, quelle histoire
Qu’nous motive seul’ la conception
Je n’permets pas, monsieur,
Que l’on touche au mariage
Songez à l’incurie,
Le jour où l’on l’modifie.
Je n’permets pas, monsieur,
Il faut que les gens soient sages
Comme nous le sommes à notre âge
Même après le mariage.
On ne peut faire ça que de face
Z’yeux fermés, mais les yeux dans les yeux
Car Jésus nous voit du haut des cieux
Cerise sur le catho d’Civitas
Je n’permets pas, monsieur,
Que l’on touche au mariage
Songez à l’incurie,
Le jour où l’on l’modifie.
Je n’permets pas, monsieur,
Il faut que les gens soient sages
Comme nous le sommes à notre âge
Même après le mariage.
Même après le mariage
Même après le mariage

Chanson : « Je n’permets pas, Monsieur » SACEM ©2013
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Vous permettez, monsieur » (1964)
Paroles et Musique : Salvatore Adamo

Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel/Camille Gomès, chansonniers

Crédits images : http://www.archive-host.com/files/1917759/4e672b95c889adfa81edbc6a9b6007dd5ef680ac/CREDITS_IMAGES_MARIAGE.odt

Publicités

Une réflexion sur “L’UMP AMENDE : HONORABLE ? (« Je n’permets pas, monsieur »)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s