LA QUE N’HEIL DE DIEUDO ? BRAS DE DÉSHONNEUR… (« On l’appelle quenelle »)

Si je pense que la liberté de penser est universelle et respectable, je pense tout autant que la liberté d’expression se doit d’être en accord avec les lois de votre pays et d’universelles valeurs morales (surtout quand on est libre d’en changer lorsqu’il ne vous convient pas, ce qui est un luxe).
À ce titre, Dieudonné interpelle, forcément, et ne semble pas être un cadeau (de qui ? Les voies de Dieu sont impénétrables…).
S’il prétend avoir inventé la quenelle (qui peut lui contester d’avoir des œufs pour ce faire?), sa farine semble hélas contaminée, à l’ergot de sig heil.

On l´appelle quenelle
Ce Heil Hitler déguisé
On l´appelle quenelle
Le geste de Dieudonné
On l´appelle quenelle
Chez les abrutis nazés
Curieux de voir un noir
Se kukluxkahner
Pour chercher à se caser
Les pensées qui le hantent
En susurrant des Heil
Les pensées qui le hantent
Accompagnées de quenelles
Les pensées qui le hantent
Faurisson les connaît
Tous les camps et tous les ghettos
Y a que pour lui qu’ c’est du pipeau
Allez
Nananana zi dada
Nazi fraise tagada
Nananana zi Mbala
Nazi Dieudonné, ma foi
Nananana zi dada
Tous les cons, il emballa
Nananana, Mbala Mblabla
Des fachos, t’es bien le roi
On voit bien des quenelles
Sur les écrans du moment
On discute quenelles
Comme si c’était important
On parle de quenelles
Périmées depuis longtemps
Si l’on parle de ça, c’est bien évident
C´est tout sauf un accident
On l´appelle quenelle
Ce Heil Hitler déguisé
On l´appelle quenelle
Ce geste de Dieudonné
On l´appelle quenelle
Chez les abrutis nazés
Si vous voulez savoir
Pourquoi c’est raté
C’est qu’on en est dégoûtés

Chanson : « On l’appelle quenelle » SACEM ©2014

Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Je l’appelle Canelle » (1967)
Paroles et Musique : Antoine

Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel/Camille Gomès, chansonniers

Crédits images : http://www.aht.li/2255097/CREDITS_IMAGS_ON_L_APPELLE_QUENELLE.odt

Publicités

Une réflexion sur “LA QUE N’HEIL DE DIEUDO ? BRAS DE DÉSHONNEUR… (« On l’appelle quenelle »)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s