NEURONES EN VACANCES (« Les médias sont futiles »)

Si les médias nous proposent à jet continu du superficiel, du futile et du sombre, ne serait-ce pas parce c’est ce beaucoup d’entre nous attendent d’eux ? L’information donnant matière à penser a manifestement cédé la place à un voyeurisme complaisant, dans une société clivante où l’on se doit d’avoir un avis immédiat sur tout sans avoir réfléchi à rien, se contentant de dire comme Untel ou Machinetruc, ce qui fatigue beaucoup moins les neurones.
Vous avez dit : « neurones » ?

Quelle femme pour notre Président
C’est bien la question du moment
Certains apprennent que c’est un homme
À leur grande surprise en somme
Les médias sont futiles
Julie c´est oui, Valou c´est non
Entre un obus et un canon
C’est pas pareil quand le coup part
Pourquoi tant d’bruit pour ce départ ?
Les médias sont futiles
Il est quand même curieux qu’un fait
Fasse autant d’effet qu’un décret
Les journalistes ont plus d’oreille
Apparemment que de cervelle
Les médias sont futiles
Car bien vaine est la vérité
Pour ceux qui passent à la télé
Oublié, l’ passé d’Sarkozy
Sans conteste le roi du zizi
Les médias sont futiles
En Syrie ou en Centre-Afrique
Ça meurt de façon dramatique
Chez nous, en France, on fait débat
Sur la Lanterne, ah, ça ira
Les médias sont futiles
Quand on cite un mort aujourd’hui
Va donc savoir qui l’a choisi
Alors qu’il en meurt tant et tant
En silence et loin des écrans
Les médias sont futiles
Leur but est de faire un tabac
Faisant fumer la France d’en-bas
Suscitant en elle la peur
Qu’est-ce qu’ils sont cons, ces électeurs
Les médias sont futiles
Sébastien Patoche, par sa bouche
Prétend balancer des cartouches
En espérant des hip hip hip
Chaque fois qu’il dit trouer son slip
Les médias sont futiles
A Rome, on vit notre François
Rencontrer le pape, c’est son choix
Les v’là tous deux célibataires
Depuis qu’y a plus Trierweiler
Les médias sont futiles
Le monde marche sur la tête
Je vous l’ dis en Camille honnête
Sans intention de vous rouler
D’ailleurs, je suis un pneu crevé
Les médias sont futiles
Toi, l’UMP, conspue l’ PS
Mais faudrait faire gare à tes fesses
Et te soucier d’leur propreté
Montant cul nu au cocotier
D’en bas, on voit des choses
Que d’affaires vous ont rattrapés
C’est amusant de voir Juppé
Jouer le parangon de vertu
Faut-il que vous soyez foutus
Ça ne sent pas la rose

Chanson : « Les médias sont futiles » Sacem © 2014
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Les temps difficiles » (1961)
Paroles et musique : Léo Ferré

Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel/Camille Gomès, chansonniers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s