2017 : TANDEM DE CAMPAGNE

La bicyclette fut souvent chantée, voire glorifiée, par les plus grands artistes. Elle reste au delà des compétitions sportives un moyen paisible et écologique de parcourir la campagne ; je doute toutefois que nos deux lascars la fassent sur le même tandem en 2017.

C’est moi le président, ma foi
T’inquiète, ça ne durera pas
2017
Tiens, te revoilà, Nicolas
Tu m’avais oublié, François ?
2017
Ce n’est pas cela, mais j’ai peur
Pour toi du cachot à cette heure
2017
Pour ça, Flanby, faudrait d’abord
Que je n’sois pas élu encore
2017
– Est-ce que tu as d’l’honneur ?
– Oui, j´en ai plein, d’ l’honneur
– Ah! c´que tu es menteur!
– Moi, j’ suis bonimenteur.
– Encore un de tes tours ?
– Oui, encore et toujours
Toujours et sans détours
Même prêt à d´autres tours…
– « Des tours de quoi ? », vite, dis !
– Des tours de con, pardi !
– Tu n’es qu’un profiteur.
Ah! c´que tu es menteur !
{Parlé:}
Ben, c’est vrai, quoi… il ment
Raffarin, Juppé et Fillon
Pour moi, ce n’sont que des couillons
2017
Dire qu’on voyait tous ces anciens
À mes ambitions mettre un frein
2017
C’est un tournant, foi d’Nicolas
Où vainement on m’attendra
2017.
Des sots oublieux, des nanas
C’est là que j’ ferai le plein d’mes voix
2017
– Est-ce que tu as d’l’honneur ?
– Oui, j´en ai plein, d’ l’honneur
– Ah! c´que tu es menteur!
– Moi, j’ suis bonimenteur.
– T’échapperas pas toujours
– Oui, que j’réponds, tout court
Car pour c’qui est des cours
C’est pas encore mon jour..
– « Des cours de quoi ? », vite, dis !
– Des cours de justice, pardi !
– Tu n’es qu’un vil hâbleur.
Ah! c´que tu es menteur !
{Parlé:}
Même quand il raisonne, il ment.
Y faut pas qu´on soit intelligent pour toujours le croire. Enfin !
On est partis pour un feuilleton
Quotidien jusqu’à l’élection
2017
Tu vas lasser les électeurs
Faire prospérer les rancœurs
2017
Disant : « J’ai changé », c´est couru
Mais qui peut être convaincu
À part les bêtes
Tu n’as jamais eu qu’un seul but
Les Français déjà plein le dos
D’ 2017
– Est-ce que tu as d’l’honneur ?
– Oui, j´en ai plein, d’ l’honneur
– Ah! c´que tu es menteur!
– Moi, j’ suis bonimenteur.
– Marine monte toujours
– Oui, et au second tour
Tes électeurs, balourd,
C’est sûr, voteront pour..
– Ils voteront pour qui ?
– Pour Paul Bismuth, pardi !
– Sûr que tu es dans l’erreur.
Pas tous n’ont Alzheimer
{Parlé:}
Moralité : Rien ne sert de revenir.
Il faut partir à point.
Comme l´a si bien dit La F… La F… le Giscard.

Chanson : « 2017 » SACEM ©2014
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « À bicyclette » (1947)
Paroles : René Laquier
Musique : Etienne Lorin

Crédits images : http://i.telegraph.co.uk/multimedia/archive/02342/hollande_
2342981b.jpg

Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel/Camille Gomès, chansonniers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s