UMP : NI-NI, PAUV’CHIEN ? (« Et votez en républicain »)

L’élection législative partielle du Doubs faisant débat, pourquoi ne pas y réagir aussitôt ?
À mon humble avis, en politique, il faudrait savoir ce que l’on veut, et surtout ce dont on ne veut pas. Encore faudrait-il préciser pourquoi et pour quoi on décide d’en faire… Après avoir écouté et analysé les propos de nombre de politiques de tous bords, certains disent ne vouloir que le bien de leurs électeurs, d’autres défendre des valeurs (placées ou non au Luxembourg?), d’autres plus simplement vouloir être élu (ou qu’un autre ne le soit pas), en tout bien tout honneur, bien entendu.
Après que le ban et l’arrière-ban des caciques de l’UMP se soient exprimés depuis dimanche en faveur du ni-ni, malgré d’impérieuses consignes de silence jusqu’à ce soir, Alain Juppé s’est cru du coup autorisé à « faire comme les copains » et à dire que , Doubiste (but not Doubiste), il aurait soutenu au second tour le candidat PS, sous les foudres aussitôt d’un Sarkozy tonnant, criant « à la division » et au « mépris des consignes » (sic).
Décidément, les nouvelles des fronts montrent que cette semaine, chacun devra choisir le sien : républicain ou national…

Dès dimanche soir, le scrutin
Dans le Doubs mit en évidence
Qu’il faudrait au prochain dimanche
Un réflexe républicain
Hélas, cela n’est pas certain
Au lieu de retrousser ses manches
On voit l’UMP qui balance
C’est tant pis pour lui, les copains
Et votez
Et votez
Et votez en républicain
Ce test est tout, sauf anodin
Révélateur de notre France
De ceux qui exigent confiance
Après échecs, on le sait bien
On les vit, vrais républicains
En 2002, en avalanche
Tous ceux qui ont choisi la France
À contre-cœur, mais pour son bien
Et voté
Et voté
Et voté en républicain
Mais la politique devient
Métier voué à la finance
Loin des intérêts de la France
Et profitable à quelques-uns
Chacun choisit son bulletin
Et par là, donne sa confiance
À un représentant, je pense
De ses idées et pour son bien
Donc votez
Donc votez
Donc votez en républicain
Levez-vous dimanche matin
Et réveillez votre conscience
Responsabilité immense
Dans le résultat du scrutin
Lève-toi dimanche matin
Doubiste observé par la France
Tu portes en toi nos espérances
Il te faut agir, nom d’un chien
Et voter
Et voter
Et voter en républicain

Chanson : « Et votez en républicain » SACEM ©2015
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « À l’été de la Saint Martin » (1965)
Paroles : Roland Valade
Musique : Jean Ferrat

Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel/Camille Gomès, chansonniers

Publicités

Une réflexion sur “UMP : NI-NI, PAUV’CHIEN ? (« Et votez en républicain »)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s