LES BLOUSES BLANCHES, ÇA SE SOIGNE (« Santé : les mesurettes »)

Et si nous parlions un peu des difficultés que rencontrent les professions de santé, qui nous font tant de bien ? Soignons-les à notre tour, mordious, et soutenons les actions de nos chères blouses blanches, qui ont bien du mérite !

Regardez les blouses blanches défiler
Quand la ministre à requêtes reste sourde
Du coup, faute d’être consultées,
Elles lui débouchent les esgourdes
Et puis hop, manifestation
Et puis hop, elle entend mieux, non ?
Dans la Santé, il n’est pas coutume
De descendre arpenter le bitume
On est plus souvent de permanence
Toujours disponible en cas d’urgence
Quel plaisir d’aller soigner des fesses
Pendant Télé-foot ou bien la messe
Quand pour ça, on s’est tapé vingt bornes
Le mourant va mieux et pète la forme
Regardez les blouses blanches défiler
Quand la ministre à requêtes reste sourde
Du coup, faute d’être consultées,
Elles lui débouchent les esgourdes
Et puis hop, manifestation
Et puis hop, elle entend mieux, non ?
Et puisque l’on parle de voiture
Les frais de déplacement, ceinture
Les indemnités kilométriques
Vu le temps passé, sont pathétiques
Moins que le plombier de votre ville
Pourtant à pied malgré sa béquille
À croire que c’est pas la même essence
Qui permet de rouler… vos finances
Regardez les blouses blanches défiler
Quand la ministre à requêtes reste sourde
Du coup, faute d’être consultées,
Elles lui débouchent les esgourdes
Et puis hop, manifestation
Et puis hop, elle entend mieux, non ?
Grands dieux, qu’on est loin des trente-cinq heures
Elles vont dans des coins qui nous apeurent
Ces blouses blanches au tarif symbolique
Qui n’augmente pas, c’est pas logique
Praticien, secrétaire et comptable
À la fois, ce n’est plus supportable
Pourquoi avoir fait autant d’études
Pour subir autant d’ingratitude
Regardez les blouses blanches défiler
Quand la ministre à requêtes reste sourde
Du coup, faute d’être consultées,
Elles lui débouchent les esgourdes
Et puis hop, manifestation
Et puis hop, elle entend mieux, non ?

Chanson : « Santé : les mesurettes » SACEM ©2015
Paroles : Camille
Guitare et interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Les majorettes » (1974)
Paroles et musique : Pierre Perret

Publicités

Une réflexion sur “LES BLOUSES BLANCHES, ÇA SE SOIGNE (« Santé : les mesurettes »)

  1. Toujours beaucoup d’esprit et de talent dans ces parodies pamphlétaires.. Même si pour le coup, je ne suis pas trop d’accord avec le premier degré. Les prélèvements obligatoires, les primes de la sécu pour les campagnes de prévention ou de dépistage, le salaire des PH (notamment vacataires), les bakchichs en tous genres, les placements… Les lobbying…L’Ordre, les labos, etc. Certains « salariés » sont plus malheureux! Que les médecins militent pour l’accès aux « mêmes » soins pour tous. Car selon que vous serez puissant ou misérable, vous ne serez pas soigné de la même manière… Triste héritage des apothicaires, tristes Sganarelle..
    Peu importe le débat. Je reste fan de ce blog pour sa désinvolture. Elle me plait !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s