HUIT BALLES DANS LA PEAU, ÇA FAIT FROID DANS LE DOS

En Caroline du Sud comme dans beaucoup d’États américains, de récents événements laissent craindre qu’avoir le mauvais faciès ou la mauvaise couleur de peau face un policier Wasp * peut susciter des ennuis, voire s’avérer mortel. Le racisme revendiqué, exacerbé par l’après 11 septembre, fait qu’il n’est nul besoin d’être gradé pour y jouer « l’inspecteur La Bavure » et qu’être jeune, afro-américain et vêtu à la mode peut raccourcir notablement l’espérance de vie. Mais Dieu est américain, dit-on…

* au départ : White Anglo-Saxon Protestant, devenu péjorativement White race, Anti-Semite, Puritan

Comme on dit que tous les gens seraient égaux en droit
Je peux vous l’assurer, ça dépend de l’endroit
Afro-américain vivant chez l’oncle Sam
Tu remplis les prisons et la une des drames
Ils en font des tonnes, balle engagée
Au moindre blème, c’est attention danger
Même de dos, c’est huit balles dans le corps
C’est ainsi que bien des frères sont morts
Qu’on ne soit plus esclaves, ça avait dérangé
Nous tous qui n’étions rien, animaux exploités
Dormant peu, mangeant peu, notre bagne accompli
Nos chants s’entendent encore sur le Mississipi
Ils en font des tonnes, balle engagée
Au moindre blème, c’est attention danger
Même de dos, c’est huit balles dans le corps
C’est ainsi que bien des frères sont morts
Une fois libérés, ce ne fut guère mieux
Parqués dans des ghettos, dans des États odieux
Réduisant notre vie par la ségrégation
À celle de sous-hommes dans la même nation
Ils en font des tonnes, balle engagée
Au moindre blème, c’est attention danger
Même de dos, c’est huit balles dans le corps
C’est ainsi que bien des frères sont morts
Il y eut Luther King, il y eut Angela
Et voici qu’aujourd’hui, il y a Obama
Mais il faut constater que ça ne change pas
Les trous de balle feront toujours la loi
Ils en font des tonnes, balle engagée
Au moindre blème, c’est attention danger
Même de dos, c’est huit balles dans le corps
C’est ainsi que bien des frères sont morts

Chanson : « Ils en font des tonnes » SACEM ©2015
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale :« Sixteen tons » (1946)
Paroles et musique : Merle Travis

Crédits images : http://www.aht.li/2632772/CREDITS_IMAGES_ILS_EN_FONT_DES_TONNES.odt

Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel/Camille Gomès, chansonniers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s