GUÉANT ? 75 000 EUROS REPRIS DE JUSTESSE…

Claude Guéant avait raison de « faire confiance à la justice de son pays » dans l’affaire dite « des tableaux flamands » où « il n’avait rien à se reprocher » (sic).
Le verdict est tombé, impitoyable : trois mois de prison (avec sursis) et 75 000 euros d’amende, que le commun des mortels, en grignotant ses Bénénuts, pourrait trouver suffisamment salée…
Quelle somme ! Mais où va-t-il bien pouvoir la trouver pour s’acquitter de cette dette, à moins bien sûr qu’il n’ait trouvé par terre, comme certains l’affirment, 500 000 euros en allant faire sa petite commission… qu’en dit son chef de cabinet ?

Bonjour, bonjour,
Je viens vous faire marrer
Laissez tout tomber,
On va rigoler
La Sarkozye
Cahuzac a niqué
Enquête exigé
Honnête UMP
Mémoire perdue en quittant le gouvernement
Très vite oublieux d’un spectacle permanent,
Comme pour les, (comme pour les)
Comme pour les, (comme pour les)
Comme pour les tableaux du copain d’Sarko
Y a des peintres flamands qui ont leur cote au plus haut
Comme pour les tableaux du copain d’Sarko
Y a des contrôles fiscaux
Plein de juges sur le dos, oh oh, oh oh, oh oh…
À l’UMP,
Si vous le voulez,
On ira décorer
Le mur qui tombe à souhait
Aucun danger,
On a désamorcé
Nous, les concrodiles
On n’ se bouffe jamais
Woerth qui fit la une, la justice a endormie,
Les actions coquines disparaissent par magie
C’est comme pour les, (comme pour les)
Comme pour les, (comme pour les)
Comme pour les tableaux du copain d’Sarko
Y a des peintres flamands qui ont leur cote au plus haut
Comme pour les tableaux du copain d’Sarko
On ressort les réseaux
En retour des cadeaux, oh oh, oh oh, oh oh…
Tou, tou, tou, (Baoum)
Tou, tou, tou, (Baoum)
Tou, tou, tou, (Baoum)
C’est çui qu’y est qui dit !
Mémoire perdue en quittant le gouvernement
Très vite oublieux d’un spectacle permanent,
C’est comme pour les..
[Comme pour les]
Comme pour les..
[Comme pour les]
Comme pour
[Comme pour]
Comme pour
[Comme pour]
Comme pour les tableaux du copain d’Sarko
Y a des peintres flamands qui ont leur cote au plus haut
Comme pour les tableaux du copain d’Sarko
Y a des contrôles fiscaux
Plein de juges sur le dos
Comme pour les tableaux du copain d’Sarko
Y a des peintres flamands qui ont leur cote au plus haut
Comme pour les tableaux du copain d’Sarko
Y a des contrôles fiscaux
Plein de juges sur le dos, oh oh, oh oh, oh oh…
Vivent les amis d’Sarko !

Chanson : « Le copain d’Sarko » SACEM ©2013
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Vive le douanier Rousseau » (1983)
Paroles et musique : Daniel Vangarde

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s