LES « GAULOIS »… ET LES AUTRES (« Français, par mes aïeux »)

Est-il en notre temps rien de plus odieux ou de plus ridicule que d’entendre certaines ou certains vanter le « Français de souche », le « Gaulois », le « vrai Français » , « de pure race » ? Il est pas beau, mon poulet de Bresse ? Mon broutard de Sisteron ? Ma moule de Bouzigues ? Mon paysan du Limousin ?
Certes, « les Français sont des veaux » (Charles de Gaulle), de moins en moins dévots d’ailleurs, Dieu merci ! Mais la France est surtout sans doute la terre où le melting-pot fut le plus long et le plus fort, depuis la Préhistoire même.
Le décryptage génétique de l’ADN permet aujourd’hui de suivre quasiment à la trace les déplacements migratoires des ancêtres de chacun de nous… et bien peu vivaient en Gaule.
Alors, Français, mes frères, vivons ensemble, et bien (quitte à retourner à l’école pour certains), par nos aïeux !

FRANÇAIS, PAR MES AÏEUX

Un peu ch’ti par ma mère
Provençal par mon père
Dont les parents vichystes
Votèrent toujours gaulliste
Alcooliques en gros
À se bouffer l’cerveau
Consanguins d’aventure
C’était dans leur nature
Femmes violées par les guerres
Et tant d’enfants sans père
Ou de père inconnu
Sans parler des cocus
En terres de passage
On peut se demander
Par qui même les plus sages
Se sont faites engrosser
Français, par mes aïeux ! {x4}
Quand j’entends tant de haine
Émanant du FN
Leur « C’est tout pour bibi »
Démontrant leurs phobies
Celle du différent
Celle de l’étranger
Celle du musulman
Du noir, juif ou pédé
Z’ont du mal à se taire
Les plus récents, peuchère
Je m’ souviens d’un voisin
Cinquante ans Italien
S’ plaignant des immigrés
Bouffant l’pain des Français
Et d’l’État les largesses
Dues à « nous, les Francès « 
Français, par mes aïeux ! {x4}
De souche êtes Français
Voyons votre ADN
Vous serez étonné
Du détail de ses chaînes
De vos ancêtres noirs
De ceux nés en Syrie
Ou alors quelque part
Au fond de la Hongrie
Un peu ch’ti par ma mère
Provençal par mon père
Ou par un d’ ses copains
J’avoue, je n’en sais rien
On n’est pas ce qu’on naît
Sinon, ça se saurait
Tout racisme est odieux
J’le jure, sur mes aïeux !
Français, par mes aïeux ! {x4}

Chanson :  » Français, par mes aïeux » SACEM ©2016
Paroles : Camille
Clavier et interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Autoportrait » (1970)
Paroles : Mouloudji
Musique : Cris Caro

Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel
& Camille Gomès, chansonniers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s