LA REVUE DE STRESS (« Les nantis sont débiles »)


– Et c’est quoi, ça ?
– Euh… c’est nouveau, ça vient d’sortir , et c’est chez Deux copains d’abord, 2Cdab pour les intimes.
– Et y a quoi dans ce bouzin ?
– Disons que c’est un survol, éclairé d’un autre regard, de l’actualité politique, people, sociale ou sportive, vu à la façon de chansonniers dans une tradition bien fr….
– Bon, Paulo ! Scuse-moi de te demander pardon de te couper la chique, mais bon, bréfons… c’est jamais qu’une revue de presse en chanson, c’est bien ça ?
– Euh… oui.
– Et ben voilà ! Pas la peine de tortiller du croupion pour ch… droit dans un escalier en colis de maçon ! Et la prochaine fois qu’tu sais pas, t’ hésites pas, tu demandes à Nadine, franco ! c’est pigé, Paulo ?
– Oui, madame Nadine.

Mon fils qui adore Benzema
Curieux de l’affaire Valbuena
M’a demandé pour ses neuf piges
La sextape : « Je la veux, j’l’exige »
Les gosses sont difficiles
Alors je me suis démené
Ça m’a coûté un bras d’monnaie
Pour m’remercier, qu’a dit l’gamin ?
J’aime mieux « Blanche-fesse et les sept mains »
Les gosses sont difficiles
J’ai ouï Monseigneur Barbarin
Au sujet de viols de gamins
Les silences du Cardinal
Tombant sous l’ coup du code pénal
Ça serait trop facile
La faute au célibat des prêtres
Pour qu’leurs enfants n’héritent pas
Curés, vous n’verrez jamais ça
Mais vos petits-enfants, peut-être
Attendons le Concile
Récemment, Larcher entendu
Du Sénat président dodu
Qui sur i-télé contestait
D’Hollande la légitimité
François, te fais pas d’bile
Deuxième personnage de l’État
Oui, mais faut voir dans quel état
Croyait lancer la flèche du Parthe
Nous, on attend toujours qu’elle parte
Larcher est malhabile
En ces temps où la pauvreté
Appelle à solidarité
Envoyons tous un grand « Je t’aime »
À ces braves gens du XVIème
Aider, c’est si facile
Héberger deux cents SDF
En provisoire, c’est pas bézef
Même s’ils préfèrent dans le bois
Danser nuitamment la samba
L’argent leur est facile
Quand on leur demande pourquoi
Ils ne veulent pas dans ce bois
De ces constructions provisoires
Alors, là, c’est une autre histoire
Tant ces gens sont débiles
Ils disent qu’eux vont à la messe
Et je le suppose à confesse
Pour mieux leurs péchés récurer
Je crains qu’y ait pas assez d’ curés
Tant longue en est la file
Et puis y a les Républicains
Sachant qu’il n’en restera qu’un
Je parie qu’ce sera Sarkozy
Le Qatar a déjà choisi
On n’est pas tous débiles
Dire qu’on entend « Allez, la France ! »
Quand Ibrahimović s’élance,
Pour le PSG marque un but
Et Ribéry ? Il est aux putes
Français, c’est difficile

Chanson : « Les nantis sont débiles » SACEM ©2016
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Les temps difficiles » (1961)
Paroles et musique : Léo Ferré

Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel &  Camille Gomès, chansonniers

Publicités

Une réflexion sur “LA REVUE DE STRESS (« Les nantis sont débiles »)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s