BENZÉMA, BOLLORÉALMA ET AUTRES ZOUAVES (« La revue de stress 03/06/2016 »)

« Morose, moi ? Vous rigolez !  » chantait jadis Philippe Clay et l’époque nous y appelle encore. Le pays est ralenti par les grèves et pénuries, les inondations imposent à bien des gens d’évacuer leurs habitations, beaucoup de paupérisés crèvent la dalle et…
Et pourtant, les journaux télévisés ne relaient prioritairement que des actes ou déclarations de milliardaires : Benzéma jette de l’huile sur les feux entretenus par Marion et Ménard, Bolloré met fin au Petit Journal de Yann Barthès, Roland-Garros se bâche… pendant que le zouave du pont de l’Alma voit avec angoisse l’eau monter, alors qu’il n’a jamais su nager.
Les temps sont difficiles…

Dire que j’pensais qu’un bon journal
Ça débutait par l’ primordial
Je n’sais pas, moi, qu’on soit sous l’eau
Qu’y ait plus d’essence ou de métro
J’étais un imbécile
J’n’ai rien compris, c’est évident
Aux priorités du moment
La France qui s’ fout bien de l’Alma
Préfère ce zouave de Benzéma
Faut-il être débile
Ça tombe pire qu’à Gravelotte
Le vrai zouave en a plein les bottes
Regrettant qu’on ne pense à lui
Que les jours de records de pluie
Son menton est fragile
Pendant c’temps-là, des excités
Se font âcre publicité
En brûlant d’vieux Uniroyal
Est-ce écolo, madame Royal ?
C’est un pneu trop facile
Un bon point pour les politiques
Vantant la voiture électrique
En théorie, z’êtes z’épargnés
Mais voilà… y a la CGT
Faire grève est si facile
Un con m’a dit en rigolant
En cas de grève de courant
L’générateur fera merveille
Il marche à quoi ? Ben… au diesel
Y a pas qu’moi d’imbécile
De là à n’ pas voir un traquenard
Dans l’invitation de Ménard
Pour le lancement de « Oz ta droite »
La Marion est bien maladroite
Quelle erreur infantile
Misérable de la politique
Devait savoir tant c’est classique
Que c’était pas une bonne idée
D’faire la causette à Ménardier
Lire Hugo, c’est utile
Paraît qu’y aurait des élections
À venir l’an prochain, c’est con
On l’ignorait mais Bolloré
Fait tout pour nous y préparer
Virant les inutiles
Enquête ou investigations
Pouvant éclairer l’opinion
Sur Républicains ou FN
C’est vraiment plus l’esprit d’ la chaîne
Faites place aux vigiles
On dit que certains ont déçu
De source sûre, je l’ai su
Et même que leur impertinence
Mettait en danger notre France
Penser, c’est inutile
Paraît que certains sont froissés
Alors ils devront repasser
Sont dans de sales draps, les Guillon
Les Yann Barthès, les Ardisson
Et Nicolas jubile
Il est temps de parler d’l’Euro
Sinon, on passe pour un blaireau
À croire les dernières dépêches
Didier Deschamps serait dans la dèche
Un Bleu, c’est si fragile
Il peine à savoir où il va
Depuis l’forfait de Lass Diarra
– Qu’il demande de l’aide au PS !
– T’es fou ! Z’ont cassé l’GPS !
Les temps sont difficiles.

Chanson : « Revue de stress 03 06 2016 » SACEM ©2016
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Les temps difficiles » (1961)
Paroles et musique : Léo Ferré

Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel & Camille Gomès, chansonniers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s