UN GAZON À CÔTÉ DE LA PLAQUE (« Euro-gazon »)

Il y a vraiment de quoi se la peindre en vert, non ? Si nos stades refaits de neuf pour la plupart en jettent un max, les gentils organisateurs semblent avoir oublié que le foot se joue sur une pelouse, et non sur un champ de patates ondulé sentant le moisi… Que l’UEFA impose en catastrophe de bomber un terrain en vert pour le spectacle télévisuel est affligeant, et nous ne pouvions pas laisser passer cela sans réagir.
Nous avons longuement hésité entre plusieurs jardiniers-chanteurs parmi lesquels, entre autres
– Joe Dassin, avocat des jardiniers : « On niera… où tu voudras, quand tu voudras… et l’on sèmera encore… lorsque l’Euro sera mort… »
– Claude Nougaro : « Ô pelouse, ô pelouse, ô pelouuuuuuuuuuuuuuse ! »
– Daniel Guichard : « Avec sa pelouse râpée, que ce stade faisait pitié / On y glissait comme pas deux, mon Dieu  »
– Jean Constantin : « Car son rêve, c’était d’ voir pousser le gazon ! », Jean-Marie concluant nos élucubrations par un sublime « Amazing grass » qui fut hélas recalé à l’oral (cette herbette en avait l’air, dommage).
Tout cela pour interviewer finalement le Jacques Brel des bonbons (plutôt la version de 1967, je pense). Un conseil : cramponnez-vous bien, ça dérape sur cette maudite pelouse…

Je vais m’occuper de vot’ gazon
Son état est bien lamentable
Je pensais que certains garçons
Y veillaient de façon durable
Mais ils vous ont pris pour un con
Je vais m’occuper de vot’ gazon
Ça risque d’être un long chantier
Je n’ serai pas venu pour rien
Je vois déjà des acariens
Va tout falloir désinfecter
Et je vois même… des champignons
Je vais m’occuper de vot’ gazon
Si vous saviez c’que je suis fier
Que vous, vous m’ayez choisi, moi
Sûr que j’ne l’peindrai pas en vert
Comme l’exige l’UEFA
Rien que pour la… télévision
Je vais m’occuper de vot’ gazon
D’abord, on va tondre de près
Faut que tout ça se régénère
Ensuite, il va falloir traiter
Croyez-moi, ce sera sévère
Vous voulez qu’on joue, oui ou non ?
Je vais m’occuper de vot’ gazon
Quand on en arrive à ce stade
Il n’y a pas d’autre solution
Sinon, vous resterez en rade
Ce n’est pas dans vos intentions
Car pour que tous on prenne not’ fade
Je l’ai bien soigné, ton gazon
Mais bonjour… ah, l’était maudit
D’autres convoitent ton gazon
Une fois devenu délectable
Gode save the gouine, nom de nom
Puisque rien n’est envisageable
Entre nous, c’est moi le plus con
Je n’ai pas brouté ton gazon
Car tu es une misérable
Qui me refuse son bonbon
Ingratitude détestable
Je cours retrouver mon mignon.…

Chanson : « Euro-gazon » SACEM (c)2016
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale :  » Les bonbons » (1964)
Paroles et musique : Jacques Brel

Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel/Camille Gomès, chansonniers

Publicités

3 réflexions sur “UN GAZON À CÔTÉ DE LA PLAQUE (« Euro-gazon »)

    1. J’avoue que j’ai bien ri , et en l’enregistrant et en faisant le montage. Camille était plié en deux quand il l’a entendue. C’est cette complicité et la parfaite connaissance des réactions de chacun qui fait que ça marche depuis bientôt 10 ans ! Quand Camille écrit, il entend dans sa tête ce que je vais pouvoir utiliser comme style, intonation etc… Ah, les vieux couples !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s