HISTOIRE : SARKO LE FRANÇAIS A LA GAULE (« Au lycée des couillons »)


Certains le pensaient capable de renier père et mère et la gloire ancienne de ses aïeux : ils n’avaient apparemment pas tort. Né sur le sol français avec, tout bébé déjà, une volonté d’assimilation (du lait maternel), il sut très vite à l’école que ses ancêtres étaient les Gaulois ! Quelle révélation ! Amoureux de la France (et de sa littérature), fille aînée de l’Église (catholique romaine), il consacrerait sa vie à l’étude, à l’Histoire et à l’épanouissement de cette culture française que le monde entier nous envie, exaltant les valeurs morales de l’école et de la famille chrétienne, avec le succès que l’on sait. Bref, un parfait honnête homme, ouvert aux autres et désintéressé.
Le saint homme (au cas où ?) apprendrait en fin lettré la langue officielle du Qatar avec la méthode « Assimile » conforme à ses idées (je ne suis pas sûr du prix).

Élève Youssouf ? … Présent !
Vous êtes né Français, sur le sol de France
Vos ancêtres donc étaient des Gaulois
À vous regarder, ça manque d’évidence
Vous z’êtes pas pareil, dites-moi pourquoi
Faux ! M’sieur l’ professeur
Navré, vous faites z’erreur
Vous nous proposez, comme modèle d’Histoire
Un drôle de Gaulois blond comme les blés
Alors qu’ sa farine était grise ou noire
Froment, sarrasin, seigle s’y mêlaient
Je n’vous comprends pas
Alors, je vous mets trois
On n’est pas que des racistes
Des xénophobes ou des cons
Au lycée des cous
Au lycée des i
Au lycée des couillons
Élève Raïssa ?… Présente !
Vous avez tout l’air d’une romanichelle
D’ailleurs, vot’ prénom est même pas français
Les vôt’s voleraient, et à grande échelle
Nos biens, nos maisons et nos poulaillers
Faux ! M’sieur l’ professeur
Vous restez dans l’erreur
Raïssa d’origine arabe ou hellène
Est prénom de sainte au calendrier
Je n’ai rien de Rom, c’est vraiment pas d’ veine
J’aime tant l’ soleil que je suis bronzée
Je vous garde à vue
Pour l’instant, deux, pas plus
On n’est pas que des racistes
Des xénophobes ou des cons
Au lycée des cous
Au lycée des i
Au lycée des couillons
Élève Hanouna ? … Présent !
Vous êtes z’écouté chaque soir par la France
Notre belle jeunesse ne jure que par vous
Je voudrais tant faire votre connaissance
Alors, s’il vous plaît, prenons rendez-vous
Monsieur l’ président
La vérité si j’ mens
Dans mon émission Touche pas à mon poste
J’ai des chroniqueurs d’ toute la société
Des petits, des grands, des beaux et des moches
De toutes les couleurs pour dire vérité
Vous pouvez venir
Mais vous allez souffrir
On n’est pas tous imbéciles
On a d’ l’auto-dérision
Au lycée BABA…
Au lycée Babi…
Au lycée Babillons
Élève Nicolas ? … Présent !
Vous m’avez souhaité bon anniversaire
C’était très sympa, je vous remercie
Pure coïncidence, vous êtes en primaire
Vous n’ me l’aviez pas souhaité jusqu’ici
Monsieur Hanouna,
C’est pas d’ ma faute à moi
J’ n’ai jamais aimé les émissions d’ pitres
Surtout en direct, même chez Bolloré
Avec mon dir-com, plus voix au chapitre
Paraît que comme ça, des voix, j’ vais gagner
La franchise : bravo !
Mais n’ votons pas Sarko !
On n’est pas tous visages pâles
On y vient pour l’instruction
Au lycée d’ la Na
Au lycée Nati
Au lycée d’ la Nation (x 2)

Chanson : « Au lycée des couillons » SACEM ©2016
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Au lycée Papillon » (1936)
Paroles et musique : Georgius – Juel

Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel & Camille Gomès, chansonniers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s