FRANCE MALADE CHERCHE DOCTEUR (« Juppé le pire, Juppé le bon »)


Vous arrivez dans une nouvelle ville pour vous y installer (raisons professionnelles ou privées ? cela ne nous… regarde pas). Le cadre est charmant, le quartier tranquille et une alerte quinquagénaire taillant ses rosiers vous salue avec un grand sourire que vous lui rendez aussitôt.
– Bonjour, madame ! Je crois que je suis un de vos nouveaux voisins : là, la maison aux volets bleus. – Mais parfaitement, la maison des Tissier… des gens très sympathiques, proches du docteur Dupont… ils jouaient souvent aux cartes ensemble, au bridge, je crois… d’ailleurs, c’est lors d’une partie que monsieur Tissier a fait son accident cardiaque, le docteur n’a pas pu le ranimer… faut dire, il avait bu quelques whiskies… Pauvre monsieur Tissier…
– Et… il y a beaucoup de docteurs en ville ?
– Oh oui, mon bon monsieur !  Au moins une dizaine… mais je ne vous en conseille pas un, allez !  Prenez donc le docteur Dupont, c’est le moins pire. Joueriez-vous au bridge au fait ? Là, il leur en manque un pour faire le mort…

Le meilleur ou le moins pire, raide dans son caleçon
Droit dans ses bottes ou dans ses chaussons
Juppé le pire, Juppé le bon
Est-il meilleur, est-il pire qu’ Sarkozy ou Fillon ?
Certains le craignent à juste raison
Juppé le pire, Juppé le bon
Et son crâne est un miroir dans lequel il s’ voit au pouvoir
Au grand dam de Nicolas qui voudrait lui piquer des voix
Autour de moi, j’entends dire « La primaire est bidon ! »
Car le vainqueur n’aura pas pour nom
Juppé le pire, Juppé le bon
Ce ne s’ra pas davantage Le Maire ou bien Fillon
Cette élection est un piège à cons
Juppé le pire, Juppé le bon
Et son crâne est un miroir dans lequel il s’ voit au pouvoir
Au grand dam de Nicolas qui voudrait lui piquer des voix
« Le Duc de Bordeaux ressemble comme deux gouttes d’eau
À mon Fillon », chantonne Sarko
Pour que s’offusque Kosciusko
Le meilleur ou le moins pire s’en fout, crénom de nom
Tant qu’on boira du Saint-Émilion
Juppé le pire, Juppé le bon
Visant bien plus haut que Matignon
Juppé le pire, Juppé le bon
Pour lui, c’est la dernière occasion
Juppé le pire, Juppé le bon

Chanson : « Juppé le pire, Juppé le bon » SACEM ©2016
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : Chanson : « Poupée de cire, poupée de son » (1965)
Paroles et musique : Serge Gainsbourg

Crédits images : http://www.aht.li/2963208/CREDITS_IMAGES_JUPPIRE.odt

Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel & Camille Gomès, chansonniers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s