NICOLAS SARKOZY ET LES FRITES AUX BEURS

 

SI UN ENFANT NE VEUT PAS DE JAMBON A LA CANTINE, IL PRENDRA « UNE DOUBLE RATION DE FRITES » .
En voilà une idée qu’elle est bonne, monsieur Sarkozy !
Simple, de bon sens et à moindre coût, bravo ! Sauf que…
1°) la « cantine » ne concerne que les maternelles et les primaires : les établissements autres (collèges, lycées, facs) fonctionnent en self-service, offrant des choix multiples ne laissant aucun élève sur sa faim, qu’il soit juif pratiquant, musulman pratiquant, allergique, végétarien, végane ou simplement libre de ses choix gustatifs.
2°) ne restent donc que des cantines communales, sous la responsabilité du seul maire, se devant de faire respecter par le cuisinier un certain nombre de consignes, émanant du ministère de l’Agriculture, en concertation avec des conseillers spécialisés : hors de votre « compétence en la matière » donc.
3°) consigne « sur les frites » a été donnée il y a bien des années pour que ce mets n’apparaisse dans les menus des écoles qu’une fois par mois,… et cochon qui s’en dédit !
N’en faisons pas un fromage (de tête) mais… c’est bien fait pour vos pieds (de porc). Vous arrivâtes à garder la frite après ça ? Vous m’épatâtes !

Quand on a tout tenté
Aveugle à ces cités
On n’a plus qu’une carte
Alors, on joue le vice
On s’en prend au service
Aux menus « à la carte »
Dans tous les magazines
On s’en prend aux cantines
Faut bien trouver kék’ chose
Encore un nouveau truc
Qui parle à nos trouducs
Tous fans de jambon rose
Une autr’ ration d’ frites dans la gueule
Pour tous ceux qui manquent la messe
La laïcité, on l’encule
C’est comme ça qu’on forme la jeunesse
Une autr’ ration d’ frites dans la gueule
Ma République, ça s’ra comme ça
Ceux qui m’élisent, c’est ça qu’ils veulent
Quand je leur taille le bout d’gras
Ne croyez pas que j’ veuille copier Marine
Ça fait longtemps que j’ai cette idée-là
Je fais depuis plus longtemps la cuisine
Électorale et que Marine est là
Une autr’ ration d’ frites dans la gueule
C’est facile et c’est à bas prix
Musulmans, juifs, seront moins seuls
Avec des vegans pour amis
Tables de musulmans
Ou bien d’hébraïsants
Il n’en a rien à foutre
Histoire de faire parler
De se positionner
Contre blacks, beurs et youtres
Faire mieux que le voisin
Dans le genre pas humain
La raison passant outre
Les valeurs de la France
On se les met où j’pense
On n’en a rien à foutre
Une autr’ ration d’ frites dans la gueule
De tous ceux qui manquent la messe
La laïcité, on l’encule
C’est comme ça qu’on forme la jeunesse
Une autr’ ration d’ frites dans la gueule
Ma République, ça s’ra comme ça
Ceux qui m’élisent, c’est ça qu’ils veulent
Quand je leur taille le bout d’gras
Et la gauche peu à peu se démembre
Niveau du front, à l’est, rien de nouveau
L’ex-président, de janvier à décembre
Par ses provocs squatt’ la une des journaux
Une bonn’ part de frites dans la gueule
Lalalalala l’hallali
Lalalala……..
Lalalala……..
Reprends des frites !

Chanson : « Une autre ration de frites dans la gueule » SACEM ©2016
Paroles : Camille
Guitare et interprétation : Jean-Marie

Chanson originale : « Une bonne paire de claques » (1962)
Paroles : Boris Vian
Musique : Henri Salvador

Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel & Camille Gomès, chansonniers

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s