DROOPY FROM PENELOOPY (« Droopygate chez les Fillon »)

« De profundis fillonnibus » résonnerait déjà dans les couloirs des assemblées, voire au sein de son propre parti, Les Républicains. Ceux-là même qui, il y a quelques jours encore, faisaient antichambre en quête de futurs maroquins n’envisageaient nullement qu’ils puissent n’être qu’en peau d’ours : mais noir, marron ou blanc…, les ours se suivent et ne se ressemblent pas toujours.
Du coup, comme souvent, les affaires reprennent.

Bonsoir ! deuxcopainsdabord pour vous informer en chanson et bonne humeur de ce qui se dit sur l’actualité du Droopygate : les interviews sont exclusives, bonne écoute à partager sans modération !
On parle dans le journal
Sur un ton fort peu détaché
Du mari fort peu banal
D’une dame qu’il dit attachée
C’est pourquoi parlent menteurs
Qui demandent sans avoir l’air
De tristes bonimenteurs
« Pénélope est parlementaire ? »
Elle qui était sans travail
A gagné le million
Voilà pourquoi la France raille
Aujourd’hui le Fillon
Que sa campagne déraille
Et qu’il perd des wagons
Peu restent au rang, c’est duraille
Si près de l’élection
Pauvre Droopyste
Ah ben, ça alors… lui qui était en train… avec les feux qu’étaient au vert… il avait vu le bout du tunnel… qu’était si long parce qu’il était dans le dernier wagon… et puis là… comme ça… la panne de loco, dis donc… il va falloir qu’il aille à vélo maintenant… il ira moins vite, c’est sûr… à cybiclette…
Chez Les Républicains,
On n’ disait que du bien
D’la Fillonnette
Sans tache sur son passé
Aux yeux d’ tous, elle passait
Pour fille honnête
Mais voilà qu’aujourd’hui
A changé sa vie
La faute à son mari
Qui en est bien marri
Lui qui s’ voyait déjà
À l’Élysée, l’ François
Mon Dieu, qu’ c’est bête
Voilà que dans son camp
Règne le chaos
Que l’quasi président
Est quasi KO
Qu’on parle de plan B
Avant même qu’il soit tombé
Monsieur Juppé, qu’en pensez-vous ?
Je suis l’plan BBBBB
Fillon est plombé
Je ne dis rien rien rien rien rien
Mais n’en pense pas moins
Depuis que j’en rêve
Depuis que j’en crève
Fausse dénégation
Fausse hésitation
J’saute sur l’occasion
Et votre sentiment, monsieur Macron ?
Merci Fillon ! Merci Hamon !
Quel plaisir d’ concourir avec vous
Je m’amuse comme un p’tit fou
Merci Fillon ! Merci Hamon !
Vous rendez tous si aisée
Ma course vers l’Élysée
Votre avis, monsieur Fillon, pour conclure ?
Oh, quel complot
C’est là le plus grand des complots
Oui, la calomnie, c’est mon lot
Aidez-moi pour rester à flots
Malgré le plus grand des complots
Malgré le plus grand des complots
Ha, ha, ha, ha, ha, ha
Ho, ho, ho, ho, ho, ho (ad libitum)

Chansons et textes: « Droopygate chez les Fillon » SACEM ©2017
Paroles : Camille
Interprétation : Jean-Marie

Credits images et chansons : http://www.aht.li/3019970/CREDITS_IMAGES_ET
_CHANSONS_DROOPYGATE.odt

Création et réalisation : Jean-Marie Quesnel & Camille Gomès, chansonniers

Publicités

Une réflexion sur “DROOPY FROM PENELOOPY (« Droopygate chez les Fillon »)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s